"Si tu ne partages pas la lutte,
 tu partageras la défaite" (Bertolt Brecht)
Le site de la Section Syndicale CGT de l'Adapei Papillons Blancs d'Alsace
Quoi de neuf chez nous?

Plan du site Archives du site Abonnement RSS
Outils CGT Playliste Mentions légales
Défouloir Massacre SPIP
Espace privé
2393625 visiteurs depuis le 01/11/2004
Dernier article publié le vendredi 15 septembre 2017
Dernière brève publiée le mercredi 1er février 2017
Contacter votre
Contacter le
Site mieux vu avec FIREFOX
Libertés syndicales : nouvel acharnement contre les syndicalistes CGT

Quoi de neuf ailleurs ?

article précédent    article suivant


Libertés syndicales : nouvel acharnement contre les syndicalistes CGT



Alors que la cour d’appel de Lyon avait confirmé la semaine dernière la relaxe contre nos 2 camarades, Pierre Coquan et Michel Catelin, le ministère public entend obtenir un pourvoi en cassation !

Cette nouvelle attaque contre les libertés syndicales démontre l’acharnement que subit la CGT, après une situation identique contre nos 5 camarades de Roanne.

La justice doit être la même pour tous. Pour avoir distribué un tract on est poursuivi mais quand on est un patron et qu’on s’attaque à une préfecture ou à des infrastructures, il ne se passe rien. Belle démonstration, s’il en était encore besoin, de l’existence d’une justice de classe dans notre pays !

Nous réaffirmons aujourd’hui ce qu’avait dit le secrétaire général de la CGT, Thierry Lepaon à Roanne : quand on s’en prend à un militant de la CGT c’est toute la CGT qui est attaquée !

Il faut d’urgence une loi d’amnistie sociale afin que toutes et tous puissent continuer à militer sans redouter qu’un matin, on se retrouve en garde à vue, poursuivi, traqué pour avoir juste voulu défendre l’intérêt de tous et recherché le progrès social.



Article mis en ligne le 7 février 2014 par Laurent

Popularité de l'article :
1%

lespapillonsblancs68