"Si tu ne partages pas la lutte,
 tu partageras la défaite" (Bertolt Brecht)
Le site de la Section Syndicale CGT de l'Adapei Papillons Blancs d'Alsace
Quoi de neuf chez nous?

    Négociations Annuelles Obligatoires 2017

    Vous trouverez ci-dessous les revendications qui ont été défendues par les Organisations Syndicales CFE/CGC, CGT et FO lors de la réunion des Négociations Annuelles Obligatoires du mardi 17 octobre 2017. Ces revendications ont l’adhésion des représentants (...)

    Négociation sur l’harmonisation des statuts : DANGER !

    Nous avons appris que l’employeur a supprimé unilatéralement 6 jours de Congés Trimestriels à certainEs salariéEs. Les Organisations Syndicales CFDT, CFE/CGC, CGT et FO appellent l’ensemble des salariéEs à faire preuve de la plus grande vigilance et à nous signaler toutes (...)

Plan du site Archives du site Abonnement RSS
Outils CGT Playliste Mentions légales
Défouloir Massacre SPIP
Espace privé
2440715 visiteurs depuis le 01/11/2004
Dernier article publié le vendredi 10 novembre 2017
Dernière brève publiée le mercredi 1er février 2017
Contacter votre
Contacter le
Site mieux vu avec FIREFOX
Affaire de la "caisse noire de l’UIMM" : condamnations

Quoi de neuf ailleurs ?

article précédent    article suivant


Affaire de la "caisse noire de l’UIMM" : condamnations



La CGT prend acte du jugement du tribunal correctionnel de Paris rendu ce jour qui met définitivement en lumière des pratiques et un système organisés que l’on peut aisément qualifier de "mafieux". En effet, le tribunal condamne l’ex-patron Denis Gautier-Sauvagnac à 3 ans de prison, dont 2 avec sursis, dans l’affaire de la "caisse noire" de l’UIMM.

Ce dernier, reconnu coupable "d’abus de confiance et de travail dissimulé" a également été condamné à verser une amende de 375000€. Dominique de Calan, le délégué général de l’UIMM, a également été condamné à 1 an avec sursis et 150000€ d’amende. La chef comptable Dominique Renaud à 8 mois avec sursis, l’ex-directeur administratif, Bernard Adam, à 2 mois avec sursis. L’UIMM en tant que personne morale est quant à elle condamnée à 150000€ d’amende.

Dès la connaissance des réquisitions en octobre dernier, la CGT s’était exprimée pour que des condamnations exemplaires soient prononcées et pour que de telles pratiques soient définitivement éradiquées.

C’est donc à l’heure où notre organisation se mobilise partout sur le territoire pour mener campagne contre le coût du capital que cette annonce vient nous conforter dans notre ambition de transformation sociale, qui passera donc nécessairement pour la CGT, par une autre répartition des richesses créées.



Article mis en ligne le 10 février 2014 par Laurent

Popularité de l'article :
1%

lespapillonsblancs68