"Si tu ne partages pas la lutte,
 tu partageras la défaite" (Bertolt Brecht)
Le site de la Section Syndicale CGT de l'Adapei Papillons Blancs d'Alsace
Quoi de neuf chez nous?

Plan du site Archives du site Abonnement RSS
Outils CGT Playliste Mentions légales
Défouloir Massacre SPIP
Espace privé
2390134 visiteurs depuis le 01/11/2004
Dernier article publié le vendredi 15 septembre 2017
Dernière brève publiée le mercredi 1er février 2017
Contacter votre
Contacter le
Site mieux vu avec FIREFOX
Europe syndicale : Thierry Lepaon rencontre les syndicats italiens à Rome

Quoi de neuf ailleurs ?

article précédent    article suivant


Europe syndicale : Thierry Lepaon rencontre les syndicats italiens à Rome



A l’occasion de son premier déplacement à l’étranger jeudi 20 février, Thierry Lepaon a rencontré ses homologues italiens à Rome. Les secrétaires généraux Susanna Camusso (de la CGIL), Luigi Angeletti (UIL) et Raffaele Bonanni (CISL) lui ont réservé un accueil chaleureux.

Lors des entretiens, Thierry Lepaon a notamment souligné l’engagement Européen de la CGT, tout en insistant sur les inquiétudes partagées avec les collègues italiens sur la politique d’austérité et les diktats de la troïka qui menacent les systèmes de négociation collective en Europe, en particulier en Italie. Les quatre dirigeants ont été unanimes à condamner les ingérences dans l’autonomie des interlocuteurs sociaux. Ils ont mis en garde contre la menace que cette intervention extérieure fait peser sur l’avenir de tous les travailleurs en Europe.

Les échanges ont abordé les questions des entreprises multinationales et des risques que pourraient faire peser certains aspects des négociations commerciales multi- et bilatérales en cours ainsi que la situation de l’Union Européenne et les élections Européennes au printemps. A l’occasion des discussions, les partenaires ont échangé sur l’organisation de la journée d’action Européenne du 4 avril et la préparation du congrès de la CSI.

Les rencontres se sont conclues sur un renforcement des coopérations bilatérales ainsi qu’un engagement résolu de peser ensemble au sein des confédérations Européenne et Internationale des syndicats (CES et CSI) pour consolider les coordinations syndicales au-delà des États-Nations et contribuer à l’établissement d’un rapport de force favorable au travailleurs partout dans le monde.



Article mis en ligne le 21 février 2014 par Laurent

Popularité de l'article :
1%

lespapillonsblancs68