"Si tu ne partages pas la lutte,
 tu partageras la défaite" (Bertolt Brecht)
Le site de la Section Syndicale CGT de l'Adapei Papillons Blancs d'Alsace
Quoi de neuf chez nous?

    Négociations Annuelles Obligatoires 2017

    Vous trouverez ci-dessous les revendications qui ont été défendues par les Organisations Syndicales CFE/CGC, CGT et FO lors de la réunion des Négociations Annuelles Obligatoires du mardi 17 octobre 2017. Ces revendications ont l’adhésion des représentants (...)

    Négociation sur l’harmonisation des statuts : DANGER !

    Nous avons appris que l’employeur a supprimé unilatéralement 6 jours de Congés Trimestriels à certainEs salariéEs. Les Organisations Syndicales CFDT, CFE/CGC, CGT et FO appellent l’ensemble des salariéEs à faire preuve de la plus grande vigilance et à nous signaler toutes (...)

Plan du site Archives du site Abonnement RSS
Outils CGT Playliste Mentions légales
Défouloir Massacre SPIP
Espace privé
2439356 visiteurs depuis le 01/11/2004
Dernier article publié le vendredi 10 novembre 2017
Dernière brève publiée le mercredi 1er février 2017
Contacter votre
Contacter le
Site mieux vu avec FIREFOX
Négociation assurance chômage : amplifions la mobilisation !

Quoi de neuf ailleurs ?

article précédent    article suivant


Négociation assurance chômage : amplifions la mobilisation !



Le patronat nous a envoyé un projet d’Ani relatif à l’indemnisation du chômage. Celui-ci est un projet violent et provocateur.

L’ensemble des dispositions avancé par MEDEF, CGPME et UPA constitue une attaque frontale sans précédent contre les droits de tous les demandeurs d’emploi. Les travailleurs précaires, intérimaires et intermittents verraient leur indemnisation considérablement baisser et voir même supprimer.

Le patronat voudrait transférer à l’État une grosse partie de ses obligations et invente les droits modulables en fonction du taux de chômage.

Le demandeur d’emploi est tenu pour responsable de sa situation et les pratiques des employeurs utilisant massivement la précarité sont encouragées.

La CGT en recherchant l’unité avec les autres organisations syndicales et les associations de chômeurs s’oppose à ce texte inacceptable et propose son propre projet d’accord pour une véritable sécurité sociale professionnelle.

Elle appelle l’ensemble des salariés et privés d’emploi, précaires, intérimaires, intermittents du spectacle à amplifier la mobilisation dès le 27 février.



Article mis en ligne le 26 février 2014 par Laurent

Popularité de l'article :
1%

lespapillonsblancs68