"Si tu ne partages pas la lutte,
 tu partageras la défaite" (Bertolt Brecht)
Le site de la Section Syndicale CGT de l'Adapei Papillons Blancs d'Alsace
Quoi de neuf chez nous?

Plan du site Archives du site Abonnement RSS
Outils CGT Playliste Mentions légales
Défouloir Massacre SPIP
Espace privé
2393597 visiteurs depuis le 01/11/2004
Dernier article publié le vendredi 15 septembre 2017
Dernière brève publiée le mercredi 1er février 2017
Contacter votre
Contacter le
Site mieux vu avec FIREFOX
Journée de mobilisations unitaire du 15 mai : pour les salaires, l’emploi, les missions publiques, contre l’austérité

Quoi de neuf ailleurs ?

article précédent    article suivant


Journée de mobilisations unitaire du 15 mai : pour les salaires, l’emploi, les missions publiques, contre l’austérité



Face à l’absence de négociations salariales dans la fonction publique et la dégradation de l’emploi public, cinq millions de fonctionnaires sont appelés à se rassembler, à manifester, le 15 mai prochain, à l’appel de sept organisations syndicales (CGT, CFDT, CFTC, FSU, Solidaires, Unsa, FA-FP).

Concernant la politique salariale, les syndicats de fonctionnaires dénoncent le blocage de la valeur du point d’indice, le ralentissement des avancements, stagnation des grilles[ indiciaires. "La politique salariale privilégie l’individualisation des rémunérations au détriment du dispositif collectif. La part des primes et indemnités augmente par rapport au traitement de base".

Sur le volet de l’emploi, ils dénoncent "la précarisation de l’emploi public et la multiplication des emplois à temps incomplet".

"Pour tous et partout sur le territoire", les organisations syndicales réclament "des services publics efficaces qui répondent aux besoins d’aujourd’hui et qui anticipent ceux de demain."

- Pouvoir d’achat et emploi des fonctionnaires : 7 syndicats appellent à l’action le 15 mai

- Ville de Paris, les agents tirent la sonnette d’alarme

- Tract intersyndical DGFIP : à la DGFIP le 15 mai poursuivons l’action

Cliquez ici pour écouter Emmanuel Girod, inspecteur du travail (il évoque les pressions et conséquences de la politique d’austérité qui touche aussi sa profession), Nathalie Marchand, secrétaire UD Paris Santé Action Sociale et Alexandre Langlois, secrétaire général adjoint Fédération CGT Police



Article mis en ligne le 13 mai 2014 par Laurent

Popularité de l'article :
1%

lespapillonsblancs68