"Si tu ne partages pas la lutte,
 tu partageras la défaite" (Bertolt Brecht)
Le site de la Section Syndicale CGT de l'Adapei Papillons Blancs d'Alsace
Quoi de neuf chez nous?

Plan du site Archives du site Abonnement RSS
Outils CGT Playliste Mentions légales
Défouloir Massacre SPIP
Espace privé
2390171 visiteurs depuis le 01/11/2004
Dernier article publié le vendredi 15 septembre 2017
Dernière brève publiée le mercredi 1er février 2017
Contacter votre
Contacter le
Site mieux vu avec FIREFOX
22 mai : les cheminots unis pour une autre réforme du ferroviaire

Quoi de neuf ailleurs ?

article précédent    article suivant


22 mai : les cheminots unis pour une autre réforme du ferroviaire



Le 16 juin 2014, le projet de loi sur la réforme du ferroviaire proposé par le gouvernement passera en première lecture au Parlement. Les fédérations CGT–UNSA–SUD-Rail appellent les cheminots actifs et retraités et les usagers à manifester à Paris pour imposer une autre réforme du ferroviaire, un autre avenir de la SNCF sur le terrain économique et social.

Une réforme profonde du transport ferroviaire est envisagée dans notre pays. Le gouvernement a produit un projet de loi qui explose la Société nationale des chemins de fer français (la SNCF), plutôt qu’une réelle réforme de l’ensemble du système ferroviaire, devant intégrer tous les acteurs et notamment l’Etat.

Pour la CGT, la SNCF appartient à la Nation. En cela, l’Etat doit jouer un rôle central en termes d’égalité d’accès au mode ferroviaire au plus près des lieux de vie, d’aménageur du territoire pour permettre un maillage territorial qui favorise la réponse aux besoins de transport des usagers et des chargeurs en ce qui concerne les marchandises.

L’Etat doit aussi intervenir sur la régulation des tarifs de la SNCF au quotidien, en rétablissant les tarifs sociaux comme levier essentiel en matière d’égalité de traitement de la population, tenant compte des différentes situations des ménages.

Le projet de loi du gouvernement, en l’état, ne répond pas aux exigences d’un service public ferroviaire fiable, efficace et sûr pour les usagers.

La CGT exige :
- Le recrutement de cheminots au statut pour assurer dans tous les services les charges de travail avec la qualité et la sécurité dues aux usagers.
- La ré-humanisation des gares et des trains afin d’améliorer l’accueil, l’information et la sécurité des usagers.
- La réouverture de gares et de guichets permettant l’accès au transport ferroviaire de proximité.
- Une régulation des tarifs permettant un accès aux trains à tous les citoyens, notamment les plus modestes.
- La mutualisation des moyens humains et matériels permettant une meilleure régularité, efficacité et réactivité de l’entreprise.
- La relance du transport de marchandises par Fret SNCF, dans le cadre d’une activité d’intérêt général.

Journal télévisé des cheminots CGT


Article mis en ligne le 16 mai 2014 par Laurent

Popularité de l'article :
1%

lespapillonsblancs68