"Si tu ne partages pas la lutte,
 tu partageras la défaite" (Bertolt Brecht)
Le site de la Section Syndicale CGT de l'Adapei Papillons Blancs d'Alsace
Quoi de neuf chez nous?

Plan du site Archives du site Abonnement RSS
Outils CGT Playliste Mentions légales
Défouloir Massacre SPIP
Espace privé
2412355 visiteurs depuis le 01/11/2004
Dernier article publié le mercredi 4 octobre 2017
Dernière brève publiée le mercredi 1er février 2017
Contacter votre
Contacter le
Site mieux vu avec FIREFOX
Mesures fiscales : pour une vraie réforme fiscale !

Quoi de neuf ailleurs ?

article précédent    article suivant


Mesures fiscales : pour une vraie réforme fiscale !



Le Premier ministre a annoncé, ce vendredi 16 mai, de nouvelles mesures fiscales concernant 3 millions de contribuables et visant en particulier à "sortir" de l’impôt 1,8 million de ménages.

Pour la CGT, la 1ère leçon à retenir de la communication gouvernementale est que le gouvernement admet que pour 3 millions de contribuables, les revenus sont insuffisants et nécessitent des mesures urgentes !

Nous sommes par contre en total désaccord avec les mesures proposées par le Premier ministre :
- La réforme fiscale, indispensable à nos yeux doit concerner l’ensemble de la population. Elle doit en outre pour être efficace et cohérente, concerner l’ensemble du système fiscal, particuliers, entreprises, fiscalité locale, TVA, fiscalité écologique…
- Réduire les mesures au seul champ de l’impôt sur le revenu, impôt juste et redistributif par nature, est une erreur : il serait plus judicieux de s’attaquer à la fiscalité indirecte, et singulièrement à la TVA ; un contribuable qui perçoit 15000€ de revenus annuels (pour reprendre l’exemple de Manuel Valls) paie 300€ d’impôt sur le revenu et plus de 1300€ de TVA !!!
- Ces annonces sont dérisoires comparées aux 30 milliards d’€ d’allégements d’impôts accordés aux entreprises. Ces cadeaux octroyés sans aucune contrepartie en termes d’emploi ou de salaires ne répondront en rien aux attentes des salariés.
- Pour la CGT, il est impératif de relancer la demande pour pouvoir relancer l’économie, les chiffres de la croissance pour le 1er trimestre 2014 en apportent une fois de plus la démonstration. Cela passe nécessairement par une augmentation significative des revenus, le "dégel" du point d’indice dans la Fonction publique et l’augmentation du SMIC à 1700€.

La CGT revendique une profonde réforme de la fiscalité afin de la rendre plus juste socialement et plus efficace économiquement.



Article mis en ligne le 16 mai 2014 par Laurent

Popularité de l'article :
0%

lespapillonsblancs68