"Si tu ne partages pas la lutte,
 tu partageras la défaite" (Bertolt Brecht)
Le site de la Section Syndicale CGT de l'Adapei Papillons Blancs d'Alsace
Quoi de neuf chez nous?

Plan du site Archives du site Abonnement RSS
Outils CGT Playliste Mentions légales
Défouloir Massacre SPIP
Espace privé
2373214 visiteurs depuis le 01/11/2004
Dernier article publié le vendredi 18 août 2017
Dernière brève publiée le mercredi 1er février 2017
Contacter votre
Contacter le
Site mieux vu avec FIREFOX
CC66 : pourquoi la CGT a-t-elle signée l’avenant 327 ?

Infos du médico-social

article précédent    article suivant


CC66 : pourquoi la CGT a-t-elle signée l’avenant 327 ?



PDF - 82.3 ko
CC66 : pourquoi la CGT a-t-elle signée l’avenant 327 ?

Historique : le texte de cet avenant est issu d’un des seuls points d’accord intervenu lors de la tentative de révision de la CC66 en 2008.

• Depuis de nombreux mois, les syndicats employeurs de la CC66, SYNEAS et FEGAPEI, refusent toute négociation d’un quelconque nouvel avenant à la CC66 voulant nous contraindre à passer par une nouvelle révision totale.

• Face à cette détermination, la CGT, en cohérence avec son orientation de syndicalisme rassemblé mise en œuvre depuis de longues années avec un vrai succès pour la défense et l’amélioration de la CCNT 66, s’est attachée à construire la réponse unitaire nécessaire pour débloquer cette situation et mettre en échec la position patronale. Elle a donc contribué avec toutes les autres organisations syndicales (SUD s’y joignant dans le même temps que son arrivée à la table de négociations) à l’élaboration d’une démarche revendicative sur deux axes :
- l’intégration des nouveaux métiers ;
- la formation des personnels sans qualification. Sur ce dernier point, existait un texte issu de la tentative de révision de 2008 qui avait eu l’aval des employeurs à cette époque.

Les organisations syndicales se sont donc servies de ce levier pour mettre le SYNEAS et la FEGAPEI en difficulté et sont parvenues à leur faire accepter le 28 mars 2014, un avenant (n°327). Celui-ci est issu d’une démarche et d’un texte unitaire sur la formation des personnels sans qualification, il marque une avancée réelle mais insuffisante puisque n’intégrant pas à ce stade les personnels de l’Annexe V. Il est clair que ce sera le combat de la CGT que de les y faire entrer.

Après avoir eu connaissance des avis de la délégation et avoir mené ses propres échanges, la Commission Exécutive Fédérale a décidé de valider la démarche en cours en apposant la signature de la CGT à cet avenant n°327.

PDF - 74.7 ko
Avenant n°327 du 28 mars 2014 : formation des salariés sans qualification

L’avenant 327 relatif à la formation des salariés sans qualification a été agréé par arrêté du 29 juillet 2014.


Article mis en ligne le 29 juillet 2014 par Laurent

Popularité de l'article :
1%

lespapillonsblancs68