"Si tu ne partages pas la lutte,
 tu partageras la défaite" (Bertolt Brecht)
Le site de la Section Syndicale CGT de l'Adapei Papillons Blancs d'Alsace
Quoi de neuf chez nous?

Plan du site Archives du site Abonnement RSS
Outils CGT Playliste Mentions légales
Défouloir Massacre SPIP
Espace privé
2344327 visiteurs depuis le 01/11/2004
Dernier article publié le lundi 26 juin 2017
Dernière brève publiée le mercredi 1er février 2017
Contacter votre
Contacter le
Site mieux vu avec FIREFOX
J’ai tout plein d’amis au MEDEF

Vidéo engagée

article précédent    article suivant

J’ai tout plein d’amis au MEDEF



J’ai tout plein d’amis au MEDEF - Frédéric Fromet

J’ai tout plein d’amis au MEDEF

J’ai tout plein d’amis au MEDEF Ma religion c’est le bénef Pour faire du pognon je vendrais père et mère Le laisser-aller du pauvre m’exaspère J’ai tout plein d’amis au MEDEF Ma religion c’est le bénef Mon dieu c’est le patron qui vire, qui dégraisse Et qui impunément se tire avec la caisse

Je gère mon foyer comme une entreprise Ma femme est employée à l’Ajax et au Pliz L’autre jour elle a voulu faire grève la feignasse On aurait dit une fonctionnaire Agiter ainsi le chiffon rouge c’est dégueulasse C’est prendre en otage la poussière J’y ai dit « Si tu gueules, je te délocalise On verra si en Chine, tu joues les insoumises Quand on a la chance d’avoir un boulot on s’écrase J’en connais tant qui voudraient ta place Je t’en prie ma chérie ne me donne pas l’occase De t’lourder pour la chômeuse d’en face »

J’ai tout plein d’amis au MEDEF Ma religion c’est le bénef La bourse c’est ma vie, j’ai une tronche de CAC La hausse du pétrole brut c’est mon aphrodisiaque J’ai tout plein d’amis au MEDEF Ma religion c’est le bénef Au-dessus de mon pieu j’me suis fait un poster Avec Le Figaro et ses pages financières

Tu veux des RTT, tu veux des vacances Reprends ton balai, mets-le toi où je pense Le temps libre c’est pour les poètes, les mollasses L’homme s’épanouit dans le labeur Me dis pas qu’avec ton aspiro tu n’es pas jouasse Qu’il ne suffit pas à ton bonheur Tu veux toucher une prime, tu veux une augment’ T’auras pas un centime, pense aux dividendes De nos actionnair’s qui ne sont pas tous philanthropes Eux qui jugent plutôt d’un bon œil Les plans de licenciement pourvu que ça rapporte Des pépètes dans leur portefeuille

J’ai tout plein d’amis au MEDEF Ma religion c’est le bénef Comme Florent Pagny je m’en mets plein les fouilles En pleurnichant « Maman, les impôts me dépouillent » J’ai tout plein d’amis au MEDEF Ma religion c’est le bénef C’est pas moi qui bosse, j’ai des grouillots sympas Qui comptent pas leurs heures pour mon assistanat

Tes acquis sociaux, tes droits et ta retraite Pourquoi pas ton salaire ? Je les fais disparaître Il n’y a pas que toi qui saches faire le ménage Donne-moi mon costume tout gris Et dans le code du travail je te fais un carnage Pour que tu sois corvéable à merci

J’ai tout plein d’amis au MEDEF Ma religion c’est le bénef Je comprends pas les gens qui vivent au RSA Alors que le climat est bien meilleur en Suisse J’ai tout plein d’amis au MEDEF Ma religion c’est le bénef Tout doit être profit, tout doit être rentable Cette chanson est nulle, elle m’rapport’ra que dalle J’ai tout plein d’amis au MEDEF Ma religion c’est le bénef

© Frédéric Fromet



Article mis en ligne le 1er mai 2014 par Laurent

Popularité de l'article :
1%

lespapillonsblancs68