"Si tu ne partages pas la lutte,
 tu partageras la défaite" (Bertolt Brecht)
Le site de la Section Syndicale CGT de l'Adapei Papillons Blancs d'Alsace
Quoi de neuf chez nous?

    Négociations Annuelles Obligatoires 2017

    Vous trouverez ci-dessous les revendications qui ont été défendues par les Organisations Syndicales CFE/CGC, CGT et FO lors de la réunion des Négociations Annuelles Obligatoires du mardi 17 octobre 2017. Ces revendications ont l’adhésion des représentants (...)

    Négociation sur l’harmonisation des statuts : DANGER !

    Nous avons appris que l’employeur a supprimé unilatéralement 6 jours de Congés Trimestriels à certainEs salariéEs. Les Organisations Syndicales CFDT, CFE/CGC, CGT et FO appellent l’ensemble des salariéEs à faire preuve de la plus grande vigilance et à nous signaler toutes (...)

Plan du site Archives du site Abonnement RSS
Outils CGT Playliste Mentions légales
Défouloir Massacre SPIP
Espace privé
2440740 visiteurs depuis le 01/11/2004
Dernier article publié le vendredi 10 novembre 2017
Dernière brève publiée le mercredi 1er février 2017
Contacter votre
Contacter le
Site mieux vu avec FIREFOX
Brésil : carton rouge pour la mise en œuvre de la Coupe du Monde de Football

Quoi de neuf ailleurs ?

article précédent    article suivant


Brésil : carton rouge pour la mise en œuvre de la Coupe du Monde de Football



Alors que le 12 juin sera donné le coup d’envoi de la coupe du monde de football, les incidents se multiplient en marge de la construction des stades. La centrale unitaire des travailleurs du Brésil (CUT) a réussi, contrairement à ce qui se passe au Qatar, à intervenir en amont des réalisations des stades pour préserver la qualité de l’emploi et des conditions de travail. Néanmoins, nombre d’habitants de favelas ont été expulsés, sans pour autant que leurs revendications en matière de relogement ou de conditions de vie ne soient satisfaites.

Fortement impliquée dans la lutte pour un logement décent, la CGT ne peut que s’indigner qu’un grand pays démocratique ait ainsi pu laisser faire le comité d’organisation sans se préoccuper de la situation sociale. La CGT s’élève également contre la déclaration de Michel Platini dans laquelle il disait des Brésiliens : "Qu’ils attendent un peu avant de faire des éclats sociaux", faisant ainsi tomber le vernis de probité dont il s’était paré, contrairement à Pelé, autre gloire du football, qui dit comprendre et soutenir les manifestations lorsqu’elles sont pacifistes ! Mais la seule réponse de l’Etat a été, et demeure, la répression policière et militaire. Expulser les plus pauvres et créer une zone d’exclusion de dix kilomètres des enceintes sportives pour les Brésiliens aux revenus insuffisants (selon Platini), autant de projets tout-à-fait inacceptables !

La CGT refuse qu’au nom des grandes manifestations sportives, il soit pratiqué quelque exclusion sociale que ce soit et que les citoyens soient méprisés au profit de l’argent roi, fusse dans un sport aussi populaire que le football.

Les événements sportifs sont la plupart du temps très populaires et devraient donc être à l’avant-garde du progrès social, alors qu’ils sont devenus la vitrine du libéralisme. La FIFA, comme donneur d’ordre, doit respecter les normes de l’Organisation Internationale du Travail.

Pour la CGT, ceci pose la question des grandes manifestations sportives internationales, laissées entre les seules mains d’intérêts financiers portés par les instances sportives internationales.

De cela la CGT ne saurait se satisfaire



Article mis en ligne le 10 juin 2014 par Laurent

Popularité de l'article :
1%

lespapillonsblancs68