"Si tu ne partages pas la lutte,
 tu partageras la défaite" (Bertolt Brecht)
Le site de la Section Syndicale CGT de l'Adapei Papillons Blancs d'Alsace
Quoi de neuf chez nous?

    Négociations Annuelles Obligatoires 2017

    Vous trouverez ci-dessous les revendications qui ont été défendues par les Organisations Syndicales CFE/CGC, CGT et FO lors de la réunion des Négociations Annuelles Obligatoires du mardi 17 octobre 2017. Ces revendications ont l’adhésion des représentants (...)

    Négociation sur l’harmonisation des statuts : DANGER !

    Nous avons appris que l’employeur a supprimé unilatéralement 6 jours de Congés Trimestriels à certainEs salariéEs. Les Organisations Syndicales CFDT, CFE/CGC, CGT et FO appellent l’ensemble des salariéEs à faire preuve de la plus grande vigilance et à nous signaler toutes (...)

Plan du site Archives du site Abonnement RSS
Outils CGT Playliste Mentions légales
Défouloir Massacre SPIP
Espace privé
2439728 visiteurs depuis le 01/11/2004
Dernier article publié le vendredi 10 novembre 2017
Dernière brève publiée le mercredi 1er février 2017
Contacter votre
Contacter le
Site mieux vu avec FIREFOX
Pénibilité : la bataille continue pour une véritable reconnaissance

Quoi de neuf ailleurs ?

article précédent    article suivant


Pénibilité : la bataille continue pour une véritable reconnaissance



Les enjeux d’une juste réparation de la pénibilité du travail est un des déterminants pour lutter contre la progression des inégalités sociales. De même l’exigence de la transformation des situations de travail pour une politique de prévention est, depuis des années, le socle de la démarche revendicative de la CGT.

Exclus par le gouvernement de toute réflexion préalable à l’instauration du compte de prévention de la pénibilité, c’est la concertation de Michel DE VIRVILLE qui a permis à la CGT de rentrer dans le débat sur l’effectivité de ce dispositif.

Le rapporteur vient de rendre sa copie : les salariés de plus de 52 ans sont les grands oubliés. Rien n’est prévu pour permettre à celles et ceux qui sont en fin de carrière et reconnus en travaux pénibles de partir tout de suite.

Une nouvelle injustice est à l’œuvre…

La "simplification" reste sous-tendue par l’arrivée d’un nouveau logiciel de paie, solution miracle pour rendre crédible un dispositif qui, sans établissement et transmission des fiches de prévention des expositions à la pénibilité s’éloigne de toute politique de prévention.

Les préconisations des seuils proposés pour les dix facteurs de pénibilité sont en cours d’évaluation. Ils devront permettre au plus grand nombre une juste reconnaissance de la pénibilité qui est une exigence forte, pour une véritable politique de réparation et de prévention, de même que l’accès de toutes et tous, sous-traitance, précaires et intérimaires au dispositif.

Enfin, ce dispositif doit être organisé par la Sécurité sociale alors que le gouvernement entend encore réduire par milliers les emplois. Comment cette nouvelle mission va-t-elle pouvoir se déployer dans cet univers de Sécurité sociale maltraitée ?

Après de la remise du rapport DE VIRVILLE, la CGT demande à être reçue par le gouvernement avant toute écriture finale des décrets afin que ce dispositif tant attendu par le monde du travail soit une véritable avancée sociale et non une illusion.

Sur ce sujet comme sur beaucoup d’autres, la CGT appelle les salariés à se mobiliser du 23 au 27 juin et à participer massivement à la journée d’action interprofessionnelle du 26 juin prochain pour un autre dispositif.



Article mis en ligne le 11 juin 2014 par Laurent

Popularité de l'article :
1%

lespapillonsblancs68