"Si tu ne partages pas la lutte,
 tu partageras la défaite" (Bertolt Brecht)
Le site de la Section Syndicale CGT de l'Adapei Papillons Blancs d'Alsace
Quoi de neuf chez nous?

Plan du site Archives du site Abonnement RSS
Outils CGT Playliste Mentions légales
Défouloir Massacre SPIP
Espace privé
2406989 visiteurs depuis le 01/11/2004
Dernier article publié le mercredi 4 octobre 2017
Dernière brève publiée le mercredi 1er février 2017
Contacter votre
Contacter le
Site mieux vu avec FIREFOX
Conférence bancaire et financière : le financement de la transition énergétique réduit à un exercice de communication

Quoi de neuf ailleurs ?

article précédent    article suivant


Conférence bancaire et financière : le financement de la transition énergétique réduit à un exercice de communication



La Conférence bancaire et financière qui s’est tenue le lundi 23 juin au ministère de l’Ecologie s’est limitée à un pur exercice de communication de la ministre Ségolène Royal. Expédiée en 1h30, elle s’est réservée, après les introductions des ministres Ségolène Royal, Michel Sapin et Sylvia Pinel à deux tables rondes de 30mn chacune et à l’annonce de quatre groupes de travail qui doivent rendre leur copie à la rentrée.

Les organisations syndicales, comme d’ailleurs les ONG, n’ont pu s’exprimer qu’à travers quelques questions.

Ce n’est pas de cette manière que l’on peut traiter des questions aussi importantes que la transition énergétique et son financement.

Pour la CGT, la transition écologique, et notamment sa dimension énergétique, doit être au centre d’un nouveau mode de développement fondé sur le développement humain durable. Elle doit être au cœur de la politique industrielle.

La question du financement de la transition énergétique est centrale, et nous aurions aimé pouvoir la développer dans la conférence.

Elle passe notamment par la mise en place d’un pôle financier public.

Dans ce cadre, la CGT propose, entre autres, la création d’un livret d’épargne industrie défiscalisé, à partir de l’actuel Livret développement durable, dont l’une des missions essentielles serait le financement des investissements nécessaires à la transition énergétique.

La mise en place de circuits de financements nouveaux. Dans ce cadre, la CGT a évoqué notamment la question de l’usage qui pourrait être fait des fonds provenant de l’épargne salariale.



Article mis en ligne le 24 juin 2014 par Laurent

Popularité de l'article :
1%

lespapillonsblancs68