"Si tu ne partages pas la lutte,
 tu partageras la défaite" (Bertolt Brecht)
Le site de la Section Syndicale CGT de l'Adapei Papillons Blancs d'Alsace
Quoi de neuf chez nous?

    Négociations Annuelles Obligatoires 2017

    Vous trouverez ci-dessous les revendications qui ont été défendues par les Organisations Syndicales CFE/CGC, CGT et FO lors de la réunion des Négociations Annuelles Obligatoires du mardi 17 octobre 2017. Ces revendications ont l’adhésion des représentants (...)

    Négociation sur l’harmonisation des statuts : DANGER !

    Nous avons appris que l’employeur a supprimé unilatéralement 6 jours de Congés Trimestriels à certainEs salariéEs. Les Organisations Syndicales CFDT, CFE/CGC, CGT et FO appellent l’ensemble des salariéEs à faire preuve de la plus grande vigilance et à nous signaler toutes (...)

Plan du site Archives du site Abonnement RSS
Outils CGT Playliste Mentions légales
Défouloir Massacre SPIP
Espace privé
2431160 visiteurs depuis le 01/11/2004
Dernier article publié le vendredi 10 novembre 2017
Dernière brève publiée le mercredi 1er février 2017
Contacter votre
Contacter le
Site mieux vu avec FIREFOX
Journée de mobilisation 26 juin 2014 : pour un été revendicatif

Quoi de neuf ailleurs ?

article précédent    article suivant


Journée de mobilisation 26 juin 2014 : pour un été revendicatif



La semaine de déploiement et d’actions du 23 au 27 juin, avec un temps fort interprofessionnel, ce jeudi 26 juin, a été saisie par les organisations de la CGT pour prendre des initiatives multiformes. Guidées par l’objectif d’aller à la rencontre des salariés, elles ont démultiplié les débats et partager nos propositions dans les entreprises et les lieux de vie.

Ce jeudi 26 juin, pas moins de 117 manifestations, défilés et rassemblements ont également eu lieu, à travers tout le pays, qui ont démontré la volonté des militants de la CGT de ne pas céder devant les politiques d’austérité.

Dans plusieurs entreprises, comme dans la métallurgie, la papèterie, l’énergie, la santé et action sociale, la poste, l’agro-alimentaire, les commerces et les services, les transports et infrastructures routières, chez les dockers, les marins, des salariés ont décidé d’arrêts de travail.

Cette journée a également confirmé la détermination des intermittents du spectacle concernant la convention d’assurance-chômage et celle des cheminots sur la réforme qu’ils ont combattu pendant deux semaines de grève.

Ils ont dénoncé les politiques du gouvernement et du patronat qui imposent l’austérité. Ils ont exigé l’ouverture de négociations dans le public comme dans le privé pour l’augmentation des salaires, des embauches dans les entreprises et les services publics et une remise à plat des aides publiques aux entreprises.

A ceux qui présentent le travail comme un coût où la seule variable d’ajustement est le salarié, et à la logique de dumping social que cette conception sous-tend, la CGT oppose l’exigence d’une juste répartition des richesses en posant clairement la question du coût du capital.

C’est cette exigence et les revendications des salariés que la CGT portera, dans une démarche de conquêtes, à la Conférence sociale des 7 et 8 juillet.

Le 7 juillet prochain, une caravane de la CGT prendra également la route pour aller à la rencontre des travailleurs saisonniers et de l’ensemble des salariés sur les lieux de vacances. Après avoir marqué une première étape le 8 juillet à Argelès-sur-Mer, elle sillonnera les côtes de l’Atlantique et de la Méditerranée jusqu’au 25 juillet.

Tout l’été, comme tout au long de l’année, la CGT sera en effet présente avec les salariés, les retraités et les privés d’emploi pour la conquête de droits nouveaux, les salaires, l’emploi, les services public, et la protection sociale.



Article mis en ligne le 26 juin 2014 par Laurent

Popularité de l'article :
1%

lespapillonsblancs68