"Si tu ne partages pas la lutte,
 tu partageras la défaite" (Bertolt Brecht)
Le site de la Section Syndicale CGT de l'Adapei Papillons Blancs d'Alsace
Quoi de neuf chez nous?

Plan du site Archives du site Abonnement RSS
Outils CGT Playliste Mentions légales
Défouloir Massacre SPIP
Espace privé
2393589 visiteurs depuis le 01/11/2004
Dernier article publié le vendredi 15 septembre 2017
Dernière brève publiée le mercredi 1er février 2017
Contacter votre
Contacter le
Site mieux vu avec FIREFOX
SNCM : courrier de Thierry Lepaon adressé au Président de la République le 4 juillet 2014

Quoi de neuf ailleurs ?

article précédent    article suivant


SNCM : courrier de Thierry Lepaon adressé au Président de la République le 4 juillet 2014



Monsieur le Président,

Depuis maintenant onze jours les salariés de la SNCM sont en grève à Marseille et en Corse et les navires sont à quai.

Des incidents qui auraient pu être dramatiques ont eu lieu hier soir sur le port de Porto- Vecchio.

L’origine de ce mouvement, qui paralyse l’ensemble du trafic, est connue. Il s’agit que soient respectés les engagements industriels et sociaux pris au nom du gouvernement par le secrétaire d’Etat, Frédéric CUVILLIER.

Pour permettre et obtenir cet engagement de l’Etat, les salariés ont largement participé à l’effort collectif de redressement de la SNCM.

Toute tergiversation serait inacceptable.

Le gouvernement doit permettre, immédiatement, la signature de la commande de quatre navires (deux fermes et deux en option) aux chantiers navals de Saint-Nazaire et ce, conformément à la lettre d’engagement du 31 mars dernier.

L’avenir de plus de 4000 familles est en jeu en Corse et sur le continent. Celui de Saint-Nazaire et de ses chantiers navals est également posé.

Rien ne saurait justifier un nouveau retard. J’en appelle donc, et avec la plus grande solennité, à votre engagement pour faire respecter la parole de l’Etat.

Je vous prie d’agréer, Monsieur le Président, mes salutations distinguées.



Article mis en ligne le 4 juillet 2014 par Laurent

Popularité de l'article :
1%

lespapillonsblancs68