"Si tu ne partages pas la lutte,
 tu partageras la défaite" (Bertolt Brecht)
Le site de la Section Syndicale CGT de l'Adapei Papillons Blancs d'Alsace
Quoi de neuf chez nous?

Plan du site Archives du site Abonnement RSS
Outils CGT Playliste Mentions légales
Défouloir Massacre SPIP
Espace privé
2408381 visiteurs depuis le 01/11/2004
Dernier article publié le mercredi 4 octobre 2017
Dernière brève publiée le mercredi 1er février 2017
Contacter votre
Contacter le
Site mieux vu avec FIREFOX
Conférence sociale - Première analyse de la CGT : une feuille de route écrite à l’avance

Quoi de neuf ailleurs ?

article précédent    article suivant


Conférence sociale - Première analyse de la CGT : une feuille de route écrite à l’avance



Dès hier, le Président de la République avait tracé la feuille de route de sortie de la conférence sociale, le Premier ministre décline ces orientations sans grande originalité.

A la sortie de la conférence sociale, il annonce clairement qu’au nom de l’emploi et de la croissance, il faut ouvrir une nouvelle page en affirmant que la nation va réaliser un effort sans précédent au bénéfice des entreprises.

Ces annonces sont loin d’être à la hauteur des enjeux : ce dont le pays a besoin, c’est d’une mobilisation générale pour gagner le progrès social !

Manuel Valls propose d’ouvrir des négociations sur l’apprentissage et les chômeurs de longue durée alors que ces sujets auraient dû être intégrés, comme la CGT l’avait proposé, lors des négociations Assurance-Chômage et Formation Professionnelle… que de temps perdu !

C’est la démonstration que la feuille de route était écrite d’avance. La conférence sociale n’apporte rien de nouveau, elle recycle même certaines propositions, non mises en œuvre, des deux précédentes conférences sociales.

Cette première analyse de la CGT confirme que c’est l’intervention des salariés qui permettra de faire changer de cap le gouvernement et le patronat.



Article mis en ligne le 9 juillet 2014 par Laurent

Popularité de l'article :
1%

lespapillonsblancs68