"Si tu ne partages pas la lutte,
 tu partageras la défaite" (Bertolt Brecht)
Le site de la Section Syndicale CGT de l'Adapei Papillons Blancs d'Alsace
Quoi de neuf chez nous?

    Négociations Annuelles Obligatoires 2017

    Vous trouverez ci-dessous les revendications qui ont été défendues par les Organisations Syndicales CFE/CGC, CGT et FO lors de la réunion des Négociations Annuelles Obligatoires du mardi 17 octobre 2017. Ces revendications ont l’adhésion des représentants (...)

    Négociation sur l’harmonisation des statuts : DANGER !

    Nous avons appris que l’employeur a supprimé unilatéralement 6 jours de Congés Trimestriels à certainEs salariéEs. Les Organisations Syndicales CFDT, CFE/CGC, CGT et FO appellent l’ensemble des salariéEs à faire preuve de la plus grande vigilance et à nous signaler toutes (...)

Plan du site Archives du site Abonnement RSS
Outils CGT Playliste Mentions légales
Défouloir Massacre SPIP
Espace privé
2443118 visiteurs depuis le 01/11/2004
Dernier article publié le vendredi 10 novembre 2017
Dernière brève publiée le mercredi 1er février 2017
Contacter votre
Contacter le
Site mieux vu avec FIREFOX
Combattre le chômage, oui ! Combattre les chômeurs, non !

Quoi de neuf ailleurs ?

article précédent    article suivant


Combattre le chômage, oui ! Combattre les chômeurs, non !



Sur le front du chômage, hélas l’hirondelle d’août n’annonçait pas le printemps et on n’est évidemment pas surpris que l’Unédic table sur 44000 chômeurs supplémentaires d’ici à fin 2014, ni que l’Insee prévoie sur la même période une hausse de 0,2 point du taux de chômage, à 9,9% de la population active en métropole. En un an le chômage de longue durée a augmenté de 10 %, les jeunes et les plus de 50 ans étant les plus touchés, l’ancienneté moyenne d’inscription à Pôle Emploi continue d’augmenter atteignant maintenant 532 jours. La moitié des salariés sans emploi n’est pas indemnisée et la pauvreté augmente.

C’est dans ces conditions d’une massification durable du chômage que le gouvernement veut s’en prendre au chômeurs en renforçant les contrôles tout en dérégulant le "marché du travail" avec l’idée martelée pat le MEDEF que les licenciements d’aujourd’hui préparent les emplois de demain.

C’est dans ce contexte aussi que se développe la contestation sociale de la dernière convention d’assurance chômage, tant chez les intermittents du spectacle que chez les intérimaires où parmi les privés d’emploi.

La CGT continue de demander des droits réellement nouveaux pour tous les demandeurs d’emploi et des négociations loyales : c’est pourquoi elle a assigné les signataires de l’accord du 22 mars, dont est issue la convention, au Tribunal de Grande Instance de Paris. La juge du TGI à l’issue de l’audience du 30 septembre a annoncé un délibéré le 18 novembre 2014.

Cliquez ici pour lire acceder à l’ensemble du dossier "Assurance Chômage"



Article mis en ligne le 24 octobre 2014 par Laurent

Popularité de l'article :
1%

lespapillonsblancs68