"Si tu ne partages pas la lutte,
 tu partageras la défaite" (Bertolt Brecht)
Le site de la Section Syndicale CGT de l'Adapei Papillons Blancs d'Alsace
Quoi de neuf chez nous?

    Négociations Annuelles Obligatoires 2017

    Vous trouverez ci-dessous les revendications qui ont été défendues par les Organisations Syndicales CFE/CGC, CGT et FO lors de la réunion des Négociations Annuelles Obligatoires du mardi 17 octobre 2017. Ces revendications ont l’adhésion des représentants (...)

    Négociation sur l’harmonisation des statuts : DANGER !

    Nous avons appris que l’employeur a supprimé unilatéralement 6 jours de Congés Trimestriels à certainEs salariéEs. Les Organisations Syndicales CFDT, CFE/CGC, CGT et FO appellent l’ensemble des salariéEs à faire preuve de la plus grande vigilance et à nous signaler toutes (...)

Plan du site Archives du site Abonnement RSS
Outils CGT Playliste Mentions légales
Défouloir Massacre SPIP
Espace privé
2428178 visiteurs depuis le 01/11/2004
Dernier article publié le vendredi 10 novembre 2017
Dernière brève publiée le mercredi 1er février 2017
Contacter votre
Contacter le
Site mieux vu avec FIREFOX
Rassemblement à la Madeleine le 10 février : "la loi Macron, c’est le contraire de la modernité"

Quoi de neuf ailleurs ?

article précédent    article suivant


Rassemblement à la Madeleine le 10 février : "la loi Macron, c’est le contraire de la modernité"



Les fédérations CGT du Commerce et des Services, des Ports et Docks, l’union régionale CGT d’Ile-de-France ont organisé un rassemblement place de la Madeleine à Paris ce 10 février. Entre les grands magasins et l’Assemblée nationale où se termine l’examen du projet de loi Macron, les salariés du commerce de Paris sont venus réaffirmer leur opposition à l’extension du travail du dimanche et aux nocturnes. Ils ont aussi réaffirmé leur attachement aux droits collectifs et individuels, notamment à la prud’homie mise à mal par le projet tentaculaire du ministre de l’Economie. Lors de ce rassemblement, le nouveau secrétaire général de la CGT, Philippe Martinez a rencontré notamment ces femmes salariées des grands magasins des Champs Elysées à la pointe du combat contre le travail de nuit. Lors de ce rassemblement, il a affirmé que "le projet de loi Macron est le contraire de la modernité. La modernité c’est de pouvoir profiter de sa famille, de ses amis, de pratiquer des activités dans la vie associative. Mais il faut pour cela augmenter les salaires, permettre aux salariés de consommer pour redresser l’économie et réduire le temps de travail."

- Dossier projet de loi Macron



Article mis en ligne le 10 février 2015 par Laurent

Popularité de l'article :
1%

lespapillonsblancs68