"Si tu ne partages pas la lutte,
 tu partageras la défaite" (Bertolt Brecht)
Le site de la Section Syndicale CGT de l'Adapei Papillons Blancs d'Alsace
Quoi de neuf chez nous?

    Négociations Annuelles Obligatoires 2017

    Vous trouverez ci-dessous les revendications qui ont été défendues par les Organisations Syndicales CFE/CGC, CGT et FO lors de la réunion des Négociations Annuelles Obligatoires du mardi 17 octobre 2017. Ces revendications ont l’adhésion des représentants (...)

    Négociation sur l’harmonisation des statuts : DANGER !

    Nous avons appris que l’employeur a supprimé unilatéralement 6 jours de Congés Trimestriels à certainEs salariéEs. Les Organisations Syndicales CFDT, CFE/CGC, CGT et FO appellent l’ensemble des salariéEs à faire preuve de la plus grande vigilance et à nous signaler toutes (...)

Plan du site Archives du site Abonnement RSS
Outils CGT Playliste Mentions légales
Défouloir Massacre SPIP
Espace privé
2439554 visiteurs depuis le 01/11/2004
Dernier article publié le vendredi 10 novembre 2017
Dernière brève publiée le mercredi 1er février 2017
Contacter votre
Contacter le
Site mieux vu avec FIREFOX
Les salariés mobilisés pour l’augmentation de leurs salaires !

Quoi de neuf ailleurs ?

article précédent    article suivant


Les salariés mobilisés pour l’augmentation de leurs salaires !



Les salariés subissent de plein fouet les conséquences des politiques d’austérité se traduisant par des salaires bloqués tant dans le privé que dans le public. Les conditions de travail et de vie se dégradent fortement.

La CGT constate depuis plusieurs mois un regain significatif des luttes notamment sur les salaires. Dans ce sens, la CGT a décidé de lancer une pétition nationale exigeant l’augmentation générale des salaires, traitements, pensions et des minimas sociaux. Elle exige une augmentation immédiate de 10% du SMIC, du point d’indice des fonctionnaires et des minimas sociaux. Le salaire minimum doit être porté rapidement à 1700 € dans notre pays. C’est pourquoi elle exige une conférence sociale sur la revalorisation des salaires et des pensions, l’égalité salariale entre les femmes et les hommes et la reconnaissance des qualifications.

Ces exigences ont trouvé un fort écho parmi les salariés puisque il a été recueilli en peu de temps plus de 142000 signatures !

Les militantes et les militants ont pu constater au contact de leurs collègues l’urgence à répondre au problème du pouvoir d’achat qui plombe le quotidien des salariés, des retraités, des privés d’emploi et de leur famille. Ils ont pu débattre avec eux de la pertinence de s’orienter vers d’autres choix économiques.

La question des salaires est centrale pour la relance de l’économie de notre pays. En effet, 57 % du PIB, c’est la consommation des ménages. Tout le monde peut comprendre qu’il faut mettre de l’essence dans le moteur économie et qu’en l’occurrence, cela passe par l’augmentation des salaires !

La sortie de crise passe par la case salaire.

Les cadeaux fiscaux et les aides publiques sans aucune contrepartie s’élèvent maintenant à 220 milliards d’€ dans notre pays. L’inefficacité de ces politiques est à mettre en perspective avec les chiffres désastreux du chômage. A contrario, les entreprises du CAC 40 affichent des dividendes insolents versés aux actionnaires (56 milliards d’€ en 2014 !).

Aujourd’hui 25 juin, partout dans le pays, des dizaines de milliers de salariés se sont mobilisés à travers des grèves, des rassemblements et des manifestations interprofessionnelles.

Des salariés de plusieurs secteurs professionnels étaient aussi en mouvement aujourd’hui dans la santé, l’action sociale, les services publics, la SNCF, les transports, l’énergie.

Tous ont pu converger et aller remettre les signatures de pétition dans les préfectures et au Ministère du travail à Paris. Une délégation de la CGT a été reçue.

La disponibilité à agir des salariés est grandissante.

La CGT va continuer sa campagne sur les salaires pendant tout l’été et prépare d’ores et déjà une nouvelle journée d’action nationale à la rentrée. Elle travaille dès maintenant à créer les conditions d’un rassemblement le plus large possible.

Continuons de construire avec les salariés les conditions de la riposte afin d’obtenir des réponses concrètes du Patronat et du gouvernement.



Article mis en ligne le 25 juin 2015 par Laurent

Popularité de l'article :
1%

lespapillonsblancs68