"Si tu ne partages pas la lutte,
 tu partageras la défaite" (Bertolt Brecht)
Le site de la Section Syndicale CGT de l'Adapei Papillons Blancs d'Alsace
Quoi de neuf chez nous?

    Négociations Annuelles Obligatoires 2017

    Vous trouverez ci-dessous les revendications qui ont été défendues par les Organisations Syndicales CFE/CGC, CGT et FO lors de la réunion des Négociations Annuelles Obligatoires du mardi 17 octobre 2017. Ces revendications ont l’adhésion des représentants (...)

    Négociation sur l’harmonisation des statuts : DANGER !

    Nous avons appris que l’employeur a supprimé unilatéralement 6 jours de Congés Trimestriels à certainEs salariéEs. Les Organisations Syndicales CFDT, CFE/CGC, CGT et FO appellent l’ensemble des salariéEs à faire preuve de la plus grande vigilance et à nous signaler toutes (...)

Plan du site Archives du site Abonnement RSS
Outils CGT Playliste Mentions légales
Défouloir Massacre SPIP
Espace privé
2439084 visiteurs depuis le 01/11/2004
Dernier article publié le vendredi 10 novembre 2017
Dernière brève publiée le mercredi 1er février 2017
Contacter votre
Contacter le
Site mieux vu avec FIREFOX
Mayotte : communiqué de la CGT et de la Fédération des Ports et Docks sur la situation du port de Longoni

Quoi de neuf ailleurs ?

article précédent    article suivant


Mayotte : communiqué de la CGT et de la Fédération des Ports et Docks sur la situation du port de Longoni



Communiqué de la CGT et de la Fédération des Ports et Docks sur la situation du port de Longoni

A Mayotte, depuis des semaines, les dockers du port de Longoni sont en lutte pour la défense de leurs emplois et de leurs conditions de travail.

L’opérateur public historique, la SMART, a vu le 1er décembre 2013, un nouvel opérateur intervenir dans l’exploitation du port, suite à un appel d’offre pour une Délégation de Service Public (DSP). Le marché a alors été emporté par l’entreprise Mayotte Channel Gateway (MCG), qui gère l’exploitation du port ainsi que la manutention jusqu’alors confiée aux agents de la SMART. Aujourd’hui, la question de la remise en cause de la DSP est évoquée. Les salariés s’inquiètent des compensations financières qui seraient à verser à MCG, et du choc financier pour la SMART qui pourrait se retrouver dans l’impossibilité de payer les salaires des dockers. Ceux-ci se battent donc légitimement pour la défense de leurs emplois.

La CGT et la fédération CGT des Ports et Docks sont solidaires de la lutte des dockers de Longoni pour préserver leur emploi et leur outil de travail. Elles en appellent à une meilleure gestion de l’exploitation du port dans l’intérêt des salariés. La question de l’amélioration des conditions de travail est également un enjeu pour les dockers. En la matière, la convention collective unifiée Ports et manutention doit être pleinement respectée notamment en matière de contrat de travail et de respect des mesures liées à l’hygiène, la sécurité et des conditions de travail.

La CGT et la fédération CGT des Ports et Docks interpellent le gouvernement quant à leur responsabilité dans l’enlisement de la situation. Elles demandent que celui-ci intervienne pour mettre fin au conflit du port de Longoni et garantir l’emploi des dockers, le respect de la convention collective et des conditions de travail. Elles demandent également que le rôle et les responsabilités de chacun des intervenants portuaires (entreprises de manutention, concessionnaires…) dans le cadre de la DSP soient clarifiés.



Article mis en ligne le 29 mars 2016 par Laurent

Popularité de l'article :
1%

lespapillonsblancs68