"Si tu ne partages pas la lutte,
 tu partageras la défaite" (Bertolt Brecht)
Le site de la Section Syndicale CGT de l'Adapei Papillons Blancs d'Alsace
Quoi de neuf chez nous?

    Négociations Annuelles Obligatoires 2017

    Vous trouverez ci-dessous les revendications qui ont été défendues par les Organisations Syndicales CFE/CGC, CGT et FO lors de la réunion des Négociations Annuelles Obligatoires du mardi 17 octobre 2017. Ces revendications ont l’adhésion des représentants (...)

    Négociation sur l’harmonisation des statuts : DANGER !

    Nous avons appris que l’employeur a supprimé unilatéralement 6 jours de Congés Trimestriels à certainEs salariéEs. Les Organisations Syndicales CFDT, CFE/CGC, CGT et FO appellent l’ensemble des salariéEs à faire preuve de la plus grande vigilance et à nous signaler toutes (...)

Plan du site Archives du site Abonnement RSS
Outils CGT Playliste Mentions légales
Défouloir Massacre SPIP
Espace privé
2439262 visiteurs depuis le 01/11/2004
Dernier article publié le vendredi 10 novembre 2017
Dernière brève publiée le mercredi 1er février 2017
Contacter votre
Contacter le
Site mieux vu avec FIREFOX
Mobilisation des intermittent-es du spectacle : libérez Loïc !

Quoi de neuf ailleurs ?

article précédent    article suivant


Mobilisation des intermittent-es du spectacle : libérez Loïc !



Lors de l’Assemblée Générale organisée par la CGT spectacle et la Coordination des Intermittents et Précaires d’Ile-de-France, des actions ont été décidées pour exiger du Medef la pleine application de l’accord unanime du 28 avril pour les intermittents du spectacle, des droits pour toutes et tous à l’assurance chômage et le retrait de la loi Travail.

150 militantes et militants ont investi le hall du Medef et déroulé une banderole sur la façade.

Les militant-es, pacifiques, ont été évacué-es par la police. 75 d’entre eux ont pourtant été transférés dans deux commissariats.

Tous et toutes sont sorti-es sauf Loïc, technicien intermittent du spectacle qui a reçu un coup violent et délibéré du chef de la sécurité du Medef au moment de l’évacuation. Pourtant, c’est Loïc qui reste au commissariat du 7e arrondissement, visé par une plainte de celui qui l’a violemment frappé.

Nous exigeons sa libération immédiate et l’arrêt des poursuites contre tous les militants au cours de leurs actions syndicales !

Un rendez-vous de soutien est donné aujourd’hui à 13 h 00 devant le commissariat du 7e face au 2 bis rue Faber Metro invalides.



Article mis en ligne le 8 juin 2016 par Laurent

Popularité de l'article :
1%

lespapillonsblancs68