"Si tu ne partages pas la lutte,
 tu partageras la défaite" (Bertolt Brecht)
Le site de la Section Syndicale CGT de l'Adapei Papillons Blancs d'Alsace
Quoi de neuf chez nous?

Plan du site Archives du site Abonnement RSS
Outils CGT Playliste Mentions légales
Défouloir Massacre SPIP
Espace privé
2358879 visiteurs depuis le 01/11/2004
Dernier article publié le mardi 18 juillet 2017
Dernière brève publiée le mercredi 1er février 2017
Contacter votre
Contacter le
Site mieux vu avec FIREFOX
Chiffres du chômage Janvier 2017 : un chômage élevé pour une précarité qui augmente, au détriment notamment des + de 50 ans

Quoi de neuf ailleurs ?

article précédent    article suivant


Chiffres du chômage Janvier 2017 : un chômage élevé pour une précarité qui augmente, au détriment notamment des + de 50 ans



L’ analyse des chiffres du chômage du mois de janvier 2017 confirme que :
- la catégorie A (chômage total) ne baisse vraiment pas aussi vite que le souhaiterait le gouvernement : plus 800 personnes sur un mois et une baisse de 0,3% sur 3 mois ; – si la situation des jeunes de moins de 25 ans s’améliore légèrement, celle des plus de 50 ans continue de s’aggraver : +1,7% sur 3 mois ;
- la précarité continue d’augmenter : le total des catégories B et C a dépassé les 2 millions de travailleurs précaires inscrits à Pôle emploi (2018500 !), la catégorie C connaissant même une progression de 3,4% sur 3 mois et de 9,6% sur 1 an ;
- le chômage total augmente donc à presque 5,5 millions pour les catégories A,B et C confondues et même à 6,24 millions toutes catégories A,B,C,D et E confondues.

La CGT continue de revendiquer la nécessité d’une politique de relance de l’emploi, particulièrement dans l’industrie et prévient le patronat qu’elle défendra les droits de tous les demandeurs d’emploi dans la négociation de la convention assurance chômage qui rouvre le 7 mars.

Mené par le Medef, le patronat a déjà prévu de baisser les droits, justement des plus de 50 ans et des 2 millions et plus de travailleurs précaires.

La CGT revendique des hausses de cotisation pour faire reculer le recours au contrat court qui alimente la précarité croissante.



Article mis en ligne le 24 février 2017 par Laurent

Popularité de l'article :
1%

lespapillonsblancs68