"Si tu ne partages pas la lutte,
 tu partageras la défaite" (Bertolt Brecht)
Le site de la Section Syndicale CGT de l'Adapei Papillons Blancs d'Alsace
Quoi de neuf chez nous?

    Négociations Annuelles Obligatoires 2017

    Vous trouverez ci-dessous les revendications qui ont été défendues par les Organisations Syndicales CFE/CGC, CGT et FO lors de la réunion des Négociations Annuelles Obligatoires du mardi 17 octobre 2017. Ces revendications ont l’adhésion des représentants (...)

    Négociation sur l’harmonisation des statuts : DANGER !

    Nous avons appris que l’employeur a supprimé unilatéralement 6 jours de Congés Trimestriels à certainEs salariéEs. Les Organisations Syndicales CFDT, CFE/CGC, CGT et FO appellent l’ensemble des salariéEs à faire preuve de la plus grande vigilance et à nous signaler toutes (...)

Plan du site Archives du site Abonnement RSS
Outils CGT Playliste Mentions légales
Défouloir Massacre SPIP
Espace privé
2439520 visiteurs depuis le 01/11/2004
Dernier article publié le vendredi 10 novembre 2017
Dernière brève publiée le mercredi 1er février 2017
Contacter votre
Contacter le
Site mieux vu avec FIREFOX
Europe sociale : fausses informations du Premier ministre !

Quoi de neuf ailleurs ?

article précédent    article suivant


Europe sociale : fausses informations du Premier ministre !



Dans un article du journal « Les Echos », daté du jeudi 2 mars 2017, le Premier ministre, M. Bernard Cazeneuve, affirme « nous avons décidé d’organiser ce jeudi 2 mars, à Paris, une conférence sociale européenne, rassemblant plus de douze pays, des représentants des institutions européennes et des responsables syndicaux, dont l’ambition sera, à la suite de l’initiative lancée par la Commission européenne, d’établir un socle européen des droits sociaux. »

Ces propos, tenus par le Premier ministre dans un journal de grande audience, sont de la désinformation.

En effet, alors que cette réunion est présentée comme une « conférence sociale européenne », les organisations syndicales françaises n’ont pas été contactées et encore moins invitées. La rédaction de l’article laisse à penser que les responsables syndicaux auraient été entendus, consultés et associés à une éventuelle conclusion de la réunion.

La CGT rappelle que le projet de « socle européen des droits sociaux » a fait l’objet d’un travail important des organisations syndicales françaises, notamment de la CGT, et que le Conseil Economique, Social et Environnemental (CESE) a publié et voté à l’unanimité un avis sur la question.

Alors qu’une crise économique et financière secoue l’Europe, que la construction d’une Europe sociale est plus que jamais indispensable, la CGT constate que les organisations syndicales se trouvent exclues des processus de discussions.

L’approche institutionnelle, tel que proposée, est, selon la CGT, un mauvais moyen pour sortir de la crise et permettre de prendre en compte l’avis de celles et ceux qui sont au quotidien aux côtes des salariés dans les entreprises.

Les organisations syndicales doivent être pleinement associées à toute démarche sur l’Europe sociale afin de garantir des droits sur tout le continent et de mettre fin aux dumpings social et fiscal que les dirigeants ont contribué à mettre en place.



Article mis en ligne le 2 mars 2017 par Laurent

Popularité de l'article :
1%

lespapillonsblancs68