"Si tu ne partages pas la lutte,
 tu partageras la défaite" (Bertolt Brecht)
Le site de la Section Syndicale CGT de l'Adapei Papillons Blancs d'Alsace
Quoi de neuf chez nous?

    Négociations Annuelles Obligatoires 2017

    Vous trouverez ci-dessous les revendications qui ont été défendues par les Organisations Syndicales CFE/CGC, CGT et FO lors de la réunion des Négociations Annuelles Obligatoires du mardi 17 octobre 2017. Ces revendications ont l’adhésion des représentants (...)

    Négociation sur l’harmonisation des statuts : DANGER !

    Nous avons appris que l’employeur a supprimé unilatéralement 6 jours de Congés Trimestriels à certainEs salariéEs. Les Organisations Syndicales CFDT, CFE/CGC, CGT et FO appellent l’ensemble des salariéEs à faire preuve de la plus grande vigilance et à nous signaler toutes (...)

Plan du site Archives du site Abonnement RSS
Outils CGT Playliste Mentions légales
Défouloir Massacre SPIP
Espace privé
2428950 visiteurs depuis le 01/11/2004
Dernier article publié le vendredi 10 novembre 2017
Dernière brève publiée le mercredi 1er février 2017
Contacter votre
Contacter le
Site mieux vu avec FIREFOX
Le portage salarial enfin réglementé

Quoi de neuf ailleurs ?

article précédent    article suivant


Le portage salarial enfin réglementé



Après consultation des organisations professionnelles et territoriales, la direction de la CGT a débattu et décidé de signer la convention collective concernant la branche du portage salarial.

Après plusieurs années semées d’embuches par les partisans de la dérèglementation généralisée du droit du travail, cette convention collective a été signée à l’unanimité des négociateurs : CGT, FO, CGC, CFDT et CFTC d’une part ; PEPS, syndicat employeur, d’autre part.

Cette convention définit les conditions requises pour exercer le portage salarial : degré d’autonomie (notamment décisionnelle), de qualification (minimum BTS - DUT) et d’expertise.

Le revenu minimum brut global ne peut être inférieur à 77 % du plafond de la Sécurité sociale (soit actuellement 2 452 euros).

L’activité des entreprises de portage salarial étant centrée sur l’accompagnement, la convention fixe une contribution formation de 1,6 % de la masse salariale et définit deux dispositifs de sécurisation des parcours professionnels :
- collectif, avec la création d’un de fonds de mutualisation, témoignant que l’idée de sécurité sociale professionnelle fait son chemin.
- Individuel, avec la création d’une réserve personnelle en cas de période d’inactivité.

La CGT qui a œuvré pour impulser un travail unitaire visant à obtenir un encadrement substantiel de cette forme d’emploi, apprécie positivement le résultat obtenu.

À l’heure ou la réduction des branches professionnelles est orchestrée par le MEDEF et planifiée par la loi Travail, la naissance de cette branche du portage salarial n’est pas anodine.

Elle renforce les orientations de la CGT à organiser les travailleurs autonomes dans une défense solidaire pour conquérir une sécurité sociale professionnelle adossée au nouveau statut du travail salarié qu’appelle notre époque.

La CGT sera aux côtés des salariés portés pour les aider à s’organiser et faire valoir tous leurs droits.



Article mis en ligne le 23 mars 2017 par Laurent

Popularité de l'article :
1%

lespapillonsblancs68