"Si tu ne partages pas la lutte,
 tu partageras la défaite" (Bertolt Brecht)
Le site de la Section Syndicale CGT de l'Adapei Papillons Blancs d'Alsace
Quoi de neuf chez nous?

    Négociations Annuelles Obligatoires 2017

    Vous trouverez ci-dessous les revendications qui ont été défendues par les Organisations Syndicales CFE/CGC, CGT et FO lors de la réunion des Négociations Annuelles Obligatoires du mardi 17 octobre 2017. Ces revendications ont l’adhésion des représentants (...)

    Négociation sur l’harmonisation des statuts : DANGER !

    Nous avons appris que l’employeur a supprimé unilatéralement 6 jours de Congés Trimestriels à certainEs salariéEs. Les Organisations Syndicales CFDT, CFE/CGC, CGT et FO appellent l’ensemble des salariéEs à faire preuve de la plus grande vigilance et à nous signaler toutes (...)

Plan du site Archives du site Abonnement RSS
Outils CGT Playliste Mentions légales
Défouloir Massacre SPIP
Espace privé
2431371 visiteurs depuis le 01/11/2004
Dernier article publié le vendredi 10 novembre 2017
Dernière brève publiée le mercredi 1er février 2017
Contacter votre
Contacter le
Site mieux vu avec FIREFOX
Libération immédiate des 13 de Maruti Suzuki

Quoi de neuf ailleurs ?

article précédent    article suivant


Libération immédiate des 13 de Maruti Suzuki



Le 4 avril 2017, dans le monde entier, un grand nombre d’organisations syndicales et de défenseurs des droits humains se mobilisent pour exiger la libération immédiate des syndicalistes de l’usine « Maruti Suzuki Manesar » lourdement condamnés à la suite de la grève de juillet 2012.

Lors de la grève un incendie, dont l’origine n’a jamais été élucidée, s’est déclaré. C’est durant cet incendie que malheureusement, le directeur de l’entreprise resté dans l’usine, est décédé.

2 300 travailleurs ont été licenciés, 141 travailleurs arrêtés et libérés sans procès, après 31 mois de prison tout de même ; 4 ont été condamnés à 5 ans de prison et 13 condamnés à la prison à vie. Le tout sans aucune preuve ou témoignage.

La CGT, soucieuse du respect des droits et libertés syndicales, du respect des normes de l’OIT et plus généralement des Droits humains, a pleinement relayé cette campagne mondiale et s’est mobilisée au côté des travailleurs de MSWU et de NTUI pour obtenir leur libération immédiate.

A l’occasion de cette journée,
- Philippe Martinez, Secrétaire général de la CGT a écrit à son excellence le Docteur Mohan Kumar, Ambassadeur indien en France ;
- Philippe Martinez, les membres de la Commission Exécutive Confédérale et les militant-e-s CGT présents au siège de la CGT ont organisé-e-s une initiative de soutien au cours de laquelle une photo - qui sera transmise aux travailleurs indiens par l’intermédiaire de NTUI - a été prise ;
- De très nombreuses fédérations, structures régionales, départementales, locales et syndicales CGT ont écrit à son excellence le Docteur Mohan Kumar.

La CGT continuera à se mobiliser pour la libération des 13 de MARUTI SUZUKI, comme elle se mobilise pour le respect des droits et libertés syndicales partout dans le monde comme elle le fait en France.

Toute attaque contre les Droits syndicaux dans un pays porte atteinte aux droits de chaque travailleur y compris en France !



Article mis en ligne le 4 avril 2017 par Laurent

Popularité de l'article :
1%

lespapillonsblancs68