"Si tu ne partages pas la lutte,
 tu partageras la défaite" (Bertolt Brecht)
Le site de la Section Syndicale CGT de l'Adapei Papillons Blancs d'Alsace
Quoi de neuf chez nous?

    Négociations Annuelles Obligatoires 2017

    Vous trouverez ci-dessous les revendications qui ont été défendues par les Organisations Syndicales CFE/CGC, CGT et FO lors de la réunion des Négociations Annuelles Obligatoires du mardi 17 octobre 2017. Ces revendications ont l’adhésion des représentants (...)

    Négociation sur l’harmonisation des statuts : DANGER !

    Nous avons appris que l’employeur a supprimé unilatéralement 6 jours de Congés Trimestriels à certainEs salariéEs. Les Organisations Syndicales CFDT, CFE/CGC, CGT et FO appellent l’ensemble des salariéEs à faire preuve de la plus grande vigilance et à nous signaler toutes (...)

Plan du site Archives du site Abonnement RSS
Outils CGT Playliste Mentions légales
Défouloir Massacre SPIP
Espace privé
2439540 visiteurs depuis le 01/11/2004
Dernier article publié le vendredi 10 novembre 2017
Dernière brève publiée le mercredi 1er février 2017
Contacter votre
Contacter le
Site mieux vu avec FIREFOX
Fédération des Travailleurs de la Métallurgie CGT : le 8 juin, les métallos dans l’action

Quoi de neuf ailleurs ?

article précédent    article suivant


Fédération des Travailleurs de la Métallurgie CGT : le 8 juin, les métallos dans l’action



Depuis septembre 2016, l’UIMM (Union des industries et métiers de la métallurgie) a ouvert des négociations qui concernent tout le champ conventionnel. Actuellement, la volonté patronale a pour objectifs de casser les acquis obtenus tout au long du XXe siècle, et mettre en œuvre les lois régressives adoptées en 2016 – en particulier la loi Travail.

La fédération a décidé d’une semaine d’actions du 5 au 9 juin, avec un temps fort le jeudi 8 juin, sous forme de rassemblements en région devant les chambres patronales.

L’élection d’Emmanuel Macron à la présidence de la République donne une autre dimension à cette semaine d’actions, car son programme politique ultralibéral peut se traduire par une casse drastique de tous les droits des travailleurs, chômeurs, retraités.

Nous reproduisons ci-dessous la déclaration de la Fédération des travailleurs de la métallurgie CGT.

Le 8 juin, les métallos dans l’action pour défendre nos droits, conquérir une Convention collective nationale

L’élection d’un nouveau président de la République, dont le premier objectif est de casser le Code du travail, donne une importance supplémentaire à la semaine d’actions et de mobilisations autour de notre campagne pour une Convention collective nationale.

N’attendons pas les législatives pour porter nos propositions et marquer notre opposition à la politique gouvernementale qui se profile.

Durant plusieurs mois, avec des millions de salariés, nous nous sommes mobilisés contre la loi Travail et pour imposer un Code du travail du XXIe siècle.

Dans la métallurgie, cette mobilisation se concrétise autour de notre campagne pour une Convention collective nationale, et pour peser sur les négociations que le patronat souhaite utiliser pour faire table rase des garanties collectives existantes.

Face à la volonté assumée du patronat et du nouveau président d’amplifier la loi Travail, la semaine de mobilisation initiée par la FTM-CGT du 5 au 9 juin avec un temps fort le 8 juin n’est que plus déterminante.

Ainsi, la FTM-CGT, 1re organisation syndicale dans la métallurgie, appelle tous les salariés à se mobiliser le 8 juin :

CONTRE les projets de reculs sociaux et de casse du droit du travail dont l’inefficacité n’est hélas plus à prouver,

POUR tous les salariés de la métallurgie :
- le respect de la construction du débat démocratique ;
- un Code du travail du XXIe siècle ;
- le respect de la hiérarchie des normes et le principe de faveur ;
- une Convention collective nationale permettant :

* - les mêmes droits pour tous les salariés,

* - une grille unique de classifications et de rémunération de l’ouvrier au cadre, avec comme fondement la reconnaissance des diplômes et de l’expérience professionnelle acquise,

* - l’égalité professionnelle,

* - l’amélioration et la réduction du temps de travail,

* - la défense de l’emploi industriel.

Face aux attaques de nos garanties collectives, tous dans l’action le 8 juin, grèves, mobilisations dans les entreprises, rassemblements devant les chambres territoriales de l’UIMM, signatures de pétitions, réunions d’information des salariés, sont autant d’actions pour faire grandir le rapport de forces.

Montreuil, le 10 mai 2017

Sur le site de CGT métallurgie la PÉTITION NATIONALE pour une Convention collective nationale dans le cadre des négociations de branche.



Article mis en ligne le 10 mai 2017 par Laurent

Popularité de l'article :
1%

lespapillonsblancs68