"Si tu ne partages pas la lutte,
 tu partageras la défaite" (Bertolt Brecht)
Le site de la Section Syndicale CGT de l'Adapei Papillons Blancs d'Alsace
Quoi de neuf chez nous?

Plan du site Archives du site Abonnement RSS
Outils CGT Playliste Mentions légales
Défouloir Massacre SPIP
Espace privé
2391397 visiteurs depuis le 01/11/2004
Dernier article publié le vendredi 15 septembre 2017
Dernière brève publiée le mercredi 1er février 2017
Contacter votre
Contacter le
Site mieux vu avec FIREFOX
Révolution permanente

Musique engagée

article précédent    article suivant

Révolution permanente






par Moustaki

inspiration : Fañch ar ruz

"c’est pas des choix fastoches que j’fais, je ne sais pas combien de temps je vais tenir, mais surtout : juste un regard complice et combattant ben ça aide à continuer, alors laissez pas tomber non plus, mais surtout ne NOUS laissez pas tomber en gardant les yeux ouverts ! sans concession avec la réalité, sans concession avec la merde qu’on essaie de vous imposer comme une normalité. Devenez (ou restez) libres." (Fañch)

Je voudrais, sans la nommer, Vous parler d’elle Comme d’une bien-aimée, D’une infidèle, Une fille bien vivante Qui se réveille A des lendemains qui chantent Sous le soleil.

Refrain :

C’est elle que l’on matraque, Que l’on poursuit que l’on traque. C’est elle qui se soulève, Qui souffre et se met en grève. C’est elle qu’on emprisonne, Qu’on trahit qu’on abandonne, Qui nous donne envie de vivre, Qui donne envie de la suivre Jusqu’au bout, jusqu’au bout.

Je voudrais, sans la nommer, Lui rendre hommage, Jolie fleur du mois de mai Ou fruit sauvage, Une plante bien plantée Sur ses deux jambes Et qui traîne en liberté Ou bon lui semble.

Refrain

Je voudrais, sans la nommer, Vous parler d’elle. Bien-aimée ou mal aimée, Elle est fidèle Et si vous voulez Que je vous la présente, On l’appelle Révolution Permanente !

Refrain



Article mis en ligne le 26 novembre 2007 par Louis

Popularité de l'article :
1%

lespapillonsblancs68