"Si tu ne partages pas la lutte,
 tu partageras la défaite" (Bertolt Brecht)
Le site de la Section Syndicale CGT de l'Adapei Papillons Blancs d'Alsace
Quoi de neuf chez nous?

Plan du site Archives du site Abonnement RSS
Outils CGT Playliste Mentions légales
Défouloir Massacre SPIP
Espace privé
2407332 visiteurs depuis le 01/11/2004
Dernier article publié le mercredi 4 octobre 2017
Dernière brève publiée le mercredi 1er février 2017
Contacter votre
Contacter le
Site mieux vu avec FIREFOX
Hausse des inégalités : explosion des très hauts revenus et salaires

L'actualité en 2542 brèves

brève précédente    brève suivante

Hausse des inégalités : explosion des très hauts revenus et salaires


Selon deux études de l’Insee publiées aujourd’hui, les très hauts revenus et les très hauts salaires ont augmenté en moyenne plus rapidement que ceux de l’ensemble de la population en France entre 2002 et 2007.

Relativement plus âgés que les autres salariés du privé, en très grande majorité masculins, les plus hauts salaires sont surtout dirigeants d’entreprise, professionnels de la finance ou commerciaux, ils ont bénéficié d’"augmentations substantielles" : +5,8% par an en moyenne et en euros constants (inflation comprise) pour ceux déjà au sommet de la hiérarchie salariale et +14,5% pour ceux qui y ont accédé dans la période.

"Il s’agit d’augmentations salariales nettement supérieures à celles de l’ensemble des salariés ayant toujours eu un emploi entre 2002 et 2007 (+2,3% en moyenne) ou même des seuls cadres (+2,9%), note l’Insee.

Alors qu’elles ne représentent qu’1% de la population, ces personnes perçoivent 5,5% des revenus d’activité, 32% des revenus du patrimoine et 48% des revenus exceptionnels déclarés (plus-values, levées d’options), précise l’Insee, pointant "une explosion des revenus perçus par les très hauts revenus".


Brève mise en ligne le 2 avril 2010