"Si tu ne partages pas la lutte,
 tu partageras la défaite" (Bertolt Brecht)
Le site de la Section Syndicale CGT de l'Adapei Papillons Blancs d'Alsace
Quoi de neuf chez nous?

    Négociations Annuelles Obligatoires 2017

    Vous trouverez ci-dessous les revendications qui ont été défendues par les Organisations Syndicales CFE/CGC, CGT et FO lors de la réunion des Négociations Annuelles Obligatoires du mardi 17 octobre 2017. Ces revendications ont l’adhésion des représentants (...)

    Négociation sur l’harmonisation des statuts : DANGER !

    Nous avons appris que l’employeur a supprimé unilatéralement 6 jours de Congés Trimestriels à certainEs salariéEs. Les Organisations Syndicales CFDT, CFE/CGC, CGT et FO appellent l’ensemble des salariéEs à faire preuve de la plus grande vigilance et à nous signaler toutes (...)

Plan du site Archives du site Abonnement RSS
Outils CGT Playliste Mentions légales
Défouloir Massacre SPIP
Espace privé
2439384 visiteurs depuis le 01/11/2004
Dernier article publié le vendredi 10 novembre 2017
Dernière brève publiée le mercredi 1er février 2017
Contacter votre
Contacter le
Site mieux vu avec FIREFOX
Soutien aux directeurs d’école sanctionnés

L'actualité en 2542 brèves

brève précédente    brève suivante

Soutien aux directeurs d’école sanctionnés


L’inspection académique de l’Isère, en date du 30 mars, a pris la décision de retirer de leurs fonctions deux directeurs d’école. Le motif invoqué est leur refus de renseigner la base de données nationales "Base-élèves".

Un large mouvement de résistance au fichage des élèves, dès leur plus jeune âge, contenant des informations personnelles conservées pendant une période de 35 ans, s’est mis en place, regroupant enseignants du 1er degré et parents d’élèves. Des plaintes ont été déposées.

Le comité des droits de l’enfant de l’ONU et le conseil des droits de l’homme de l’ONU ont donné raison aux enseignants qui s’opposent à ce fichier et considèrent qu’ils agissent comme "défenseurs des droits de l’homme"

Mais le ministère de l’éducation nationale a choisi de piétiner les libertés et de réprimer ceux et celles qui les défendent et s’opposent à la politique de fichage, pratiquée par le gouvernement de N. Sarkozy.

Nous affirmons notre solidarité et notre soutien aux directeurs sanctionnés, à tous ceux et toutes celles qui s’opposent au fichier "Base-élèves", exigeons que la sanction qui frappe les deux directeurs d’école de l’Isère soit abandonnée et qu’ils puissent retrouver leur fonction.

Lire le communiqué de la CGT Educ’Action


Brève mise en ligne le 1er avril 2010