"Si tu ne partages pas la lutte,
 tu partageras la défaite" (Bertolt Brecht)
Le site de la Section Syndicale CGT de l'Adapei Papillons Blancs d'Alsace
Quoi de neuf chez nous?

    Voeux 2018

    La section syndicale CGT de l’Adapei-Papillons Blancs d’Alsace vous présente ses meilleurs vœux de Liberté, d’Égalité, de Solidarité, de Justice et de Paix…

    Négociations Annuelles Obligatoires 2017

    Vous trouverez ci-dessous les revendications qui ont été défendues par les Organisations Syndicales CFE/CGC, CGT et FO lors de la réunion des Négociations Annuelles Obligatoires du mardi 17 octobre 2017. Ces revendications ont l’adhésion des représentants (...)

Plan du site Archives du site Abonnement RSS
Outils CGT Playliste Mentions légales
Défouloir Massacre SPIP
Espace privé
2462354 visiteurs depuis le 01/11/2004
Dernier article publié le jeudi 4 janvier 2018
Dernière brève publiée le mercredi 1er février 2017
Contacter votre
Contacter le
Site mieux vu avec FIREFOX
Mediapost (Wittenheim) : ils obtiennent 150€ après 6 jours de conflit

L'actualité en 2542 brèves

brève précédente    brève suivante

Mediapost (Wittenheim) : ils obtiennent 150€ après 6 jours de conflit


Après 6 jours de conflit, les salariés de la plate-forme de Wittenheim ont obtenu satisfaction. Il faut dire que la direction a tout fait pour repousser l’ouverture de négociations y compris en usant de la voie judiciaire.

Parmi les engagements obtenus après ces six jours et cinq nuits de grève, la direction a souscrit à l’ouverture de négociations, dont le début est daté du 13 avril, sur les aménagements de rythmes de distribution.

La direction de Mediapost s’est engagée formellement à ce qu’aucune mesure disciplinaire ne soit engagée contre les salariés grévistes. Toutes les procédures d’astreinte et les frais de justice, suite à la décision du tribunal de grande Instance de Mulhouse, sont abandonnées par Mediapost.

En lieu et place de la revendication de 150€ revendiquée par les grévistes pour compenser les nombreuses intempéries de cet hiver, la direction a proposé d’intégrer 14 heures dans le compteur de modulation annuelle de tous les distributeurs. "Le compte y est" affirment la Filpac-CGT et le Syndicat du Livre de Mulhouse qui ont signé un accord de fin de conflit.


Brève mise en ligne le 7 avril 2010