"Si tu ne partages pas la lutte,
 tu partageras la défaite" (Bertolt Brecht)
Le site de la Section Syndicale CGT de l'Adapei Papillons Blancs d'Alsace
Quoi de neuf chez nous?

Plan du site Archives du site Abonnement RSS
Outils CGT Playliste Mentions légales
Défouloir Massacre SPIP
Espace privé
2409546 visiteurs depuis le 01/11/2004
Dernier article publié le mercredi 4 octobre 2017
Dernière brève publiée le mercredi 1er février 2017
Contacter votre
Contacter le
Site mieux vu avec FIREFOX
Magasins Surcouf : une grève contre la précarisation des salaires

L'actualité en 2542 brèves

brève précédente    brève suivante

Magasins Surcouf : une grève contre la précarisation des salaires


Cinq magasins Surcouf (Daumesnil, Haussmann, Strasbourg, Bordeaux et Thiais) sont en grève depuis le 31 mars contre le licenciement des employés qui ont refusé une modification de leur contrat de travail qui impacte fortement sur leur rémunération. Depuis vendredi 16 avril, les grévistes ont installé des tentes devant le magasin de la rue Daumesnil.

Cette dernière révise le mode de calcul de la part variable des vendeurs, calculée en fonction de leurs ventes. D’après les syndicats, cette dernière induirait une baisse de salaire de l’ordre de 10 à 40%, soit un salaire oscillant entre 1200 et 1600 €. Cette modification vise à introduire le concept de "vente dirigée". Pour obtenir leur prime, les vendeurs devront orienter la clientèle vers les produits qui rapportent le plus de marge au magasin, sur le modèle d’autres grandes enseignes de distribution. Au détriment des véritables besoins des acheteurs, jugent les grévistes soutenus par une intersyndicale CGT-FO-CFTC.

Fatma Mahi, secrétaire du comité central d’entreprise de Surcouf et déléguée syndicale CGT note qu’aucune négociation sur cet avenant n’a eu lieu. "On nous a présenté le projet en nous disant : vous signez ou vous ne signez pas. Et nous avons fait des contrepropositions qui n’ont pas été étudiées"


Brève mise en ligne le 23 avril 2010