"Si tu ne partages pas la lutte,
 tu partageras la défaite" (Bertolt Brecht)
Le site de la Section Syndicale CGT de l'Adapei Papillons Blancs d'Alsace
Quoi de neuf chez nous?

    Négociations Annuelles Obligatoires 2017

    Vous trouverez ci-dessous les revendications qui ont été défendues par les Organisations Syndicales CFE/CGC, CGT et FO lors de la réunion des Négociations Annuelles Obligatoires du mardi 17 octobre 2017. Ces revendications ont l’adhésion des représentants (...)

    Négociation sur l’harmonisation des statuts : DANGER !

    Nous avons appris que l’employeur a supprimé unilatéralement 6 jours de Congés Trimestriels à certainEs salariéEs. Les Organisations Syndicales CFDT, CFE/CGC, CGT et FO appellent l’ensemble des salariéEs à faire preuve de la plus grande vigilance et à nous signaler toutes (...)

Plan du site Archives du site Abonnement RSS
Outils CGT Playliste Mentions légales
Défouloir Massacre SPIP
Espace privé
2439723 visiteurs depuis le 01/11/2004
Dernier article publié le vendredi 10 novembre 2017
Dernière brève publiée le mercredi 1er février 2017
Contacter votre
Contacter le
Site mieux vu avec FIREFOX
Cheminots : la grève contraint la direction à bouger

L'actualité en 2542 brèves

brève précédente    brève suivante

Cheminots : la grève contraint la direction à bouger


Le président de la SNCF a eu beau affirmer "pas de prime à la grève", afin de démobiliser les cheminots, ignorer le mécontentement et les exigences exprimés massivement, il reste que lors des rencontres bilatérales avec les organisations syndicales, la direction a été contrainte à des annonces.

Dans un communiqué du 21 avril, la fédération CGT fait notamment état d’une annonce sur l’emploi : "le budget 2010, initialement fixé entre 1000 et 1800 recrutements, dépassera les 2300 selon la direction et devrait atteindre les 3000 en fonction des remontées issues des négociations régionales", rapporte la fédération.

La CGT cheminot indique également que Les négociations régionales sont étendues à l’ensemble des régions et viendront ainsi alimenter les Tables Rondes nationales. En revanche, "sur la question des salaires, la direction reste dans la provocation en maintenant la perte du pouvoir d’achat" entérinée deux organisations syndicales.

La fédération CGT conclut : "dans un contexte où toutes les manœuvres, coups tordus ou autres manipulations ont émaillé le conflit, les cheminots, avec la CGT, ont su rester lucides et mobilisés pour contraindre la Direction à négocier. Pour l’avenir du Service Public ferroviaire, le développement de l’emploi à statut, les salaires et l’amélioration des conditions de vie et de travail des cheminots, la CGT ne lâchera rien ! La CGT appelle ceux qui ne l’ont pas encore fait à rejoindre les 148 cheminots qui ont adhéré à la CGT depuis le début du conflit. "

Lire le communiqué intégralement


Brève mise en ligne le 23 avril 2010