"Si tu ne partages pas la lutte,
 tu partageras la défaite" (Bertolt Brecht)
Le site de la Section Syndicale CGT de l'Adapei Papillons Blancs d'Alsace
Quoi de neuf chez nous?

    Négociations Annuelles Obligatoires 2017

    Vous trouverez ci-dessous les revendications qui ont été défendues par les Organisations Syndicales CFE/CGC, CGT et FO lors de la réunion des Négociations Annuelles Obligatoires du mardi 17 octobre 2017. Ces revendications ont l’adhésion des représentants (...)

    Négociation sur l’harmonisation des statuts : DANGER !

    Nous avons appris que l’employeur a supprimé unilatéralement 6 jours de Congés Trimestriels à certainEs salariéEs. Les Organisations Syndicales CFDT, CFE/CGC, CGT et FO appellent l’ensemble des salariéEs à faire preuve de la plus grande vigilance et à nous signaler toutes (...)

Plan du site Archives du site Abonnement RSS
Outils CGT Playliste Mentions légales
Défouloir Massacre SPIP
Espace privé
2441849 visiteurs depuis le 01/11/2004
Dernier article publié le vendredi 10 novembre 2017
Dernière brève publiée le mercredi 1er février 2017
Contacter votre
Contacter le
Site mieux vu avec FIREFOX
Afdaim (Aude) : grève contre le mal-être au travail

L'actualité en 2542 brèves

brève précédente    brève suivante

Afdaim (Aude) : grève contre le mal-être au travail


Il faut remonter 27 ans ans arrière pour retrouver la trace d’un conflit social au sein de l’Association familiale d’aide aux infirmes mentaux (AFDAIM) de ce département. C’est dire que la grève et le rassemblement hier lundi 17 mai devant le siège départemental de l’association traduisent le profond malaise qui règne dans cette institution médicosociale.

"Depuis trois ou quatre ans, les salariés subissent un mal être au travail qui a des conséquences aléatoires d’un établissement à l’autre", explique Laetitia Touret, secrétaire CGT à l’Afdaim.

Le syndicat dénonce entre autres :
- les sanctions injustifiées ;
- la non-reconnaissance des valeurs professionnelles ;
- le non-respect des accords d’entreprise ;
- ma modification d’horaires intempestive ;
- l’augmentation de l’absentéisme pour maladies ;
- la dégradation du climat social ;
- les mauvaises conditions de travail.

Le personnel réclame aussi de la clarification dans la gestion financière de l’institution sous tutelle du conseil générale et de la Sécurité sociale. Cette grève avait été précédée par un arrêt du travail, en septembre 2009, au foyer d’hébergement de Limoux qui compte 17 salariés. Un audit sur le dialogue social a eu lieu depuis cette date mais les salariés se plaignent de n’avoir eu à ce jour aucune communication des résultats. "Nous sentons arriver chez nous les mêmes méthodes de gestion que dans le secteur marchand.", déplorent les élus de la CGT.


Brève mise en ligne le 18 mai 2010