"Si tu ne partages pas la lutte,
 tu partageras la défaite" (Bertolt Brecht)
Le site de la Section Syndicale CGT de l'Adapei Papillons Blancs d'Alsace
Quoi de neuf chez nous?

Plan du site Archives du site Abonnement RSS
Outils CGT Playliste Mentions légales
Défouloir Massacre SPIP
Espace privé
2406471 visiteurs depuis le 01/11/2004
Dernier article publié le mercredi 4 octobre 2017
Dernière brève publiée le mercredi 1er février 2017
Contacter votre
Contacter le
Site mieux vu avec FIREFOX
21 organisations de jeunes proclament : "La retraite, une affaire de jeunes"

L'actualité en 2542 brèves

brève précédente    brève suivante

21 organisations de jeunes proclament : "La retraite, une affaire de jeunes"


21 organisations (UNEF, UNL, FIDL, Sud Etudiant, LMDE, CGT, FSU, UEC, Attac Campus, JOC, Génération Précaire, MJS, MJCF, Jeunes Verts, JRG, Réseau jeunes du PG, NPA, Gauche Unitaire Jeunes, Branche ) ont lancé un appel unitaire intitulé la Retraite, une affaire de jeunes ! sur un site internet.

Ils appellent tous les jeunes à signer cet appel dans lequel ces organisations affirment leur attachement à la retraite par répartition. Ils déplorent "un débat de société escamoté par une nouvelle opération comptable" et manifestent leur refus catégorique d’un allongement de la durée de cotisation.

Face à l’allongement de la durée des études et le recul de l’âge moyen d’entrée dans un emploi stable (27 ans) qui conduisent les jeunes à commencer à cotiser plus tard que par le passé, ces 21 organisations exigent :
- la validation des années d’études et de formation dans le calcul des annuités ouvrant droit à la retraite, afin d’offrir à chaque jeune la garantie de pouvoir étudier sans être inquiété par son avenir, même lointain ;
- la validation des périodes de stages, intégrée dans une véritable règlementation contraignante (rémunération à 50% du SMIC dès le premier mois, reconnaissance et encadrement dans la formation) ;
- la validation des périodes d’inactivité forcée, et la prise en compte la situation des jeunes en situation d’insertion professionnelle pour qui l’enchaînement de stages, de CDD, d’emplois à temps partiel, de périodes d’intérim ou de chômage conduisent à accumuler des droits à retraite très incomplets.

En conclusion de ce texte commun, ces organisations appellent les jeunes "à se saisir du débat sur les retraites, à participer aux initiatives de mobilisation."


Brève mise en ligne le 20 mai 2010