"Si tu ne partages pas la lutte,
 tu partageras la défaite" (Bertolt Brecht)
Le site de la Section Syndicale CGT de l'Adapei Papillons Blancs d'Alsace
Quoi de neuf chez nous?

Plan du site Archives du site Abonnement RSS
Outils CGT Playliste Mentions légales
Défouloir Massacre SPIP
Espace privé
2406934 visiteurs depuis le 01/11/2004
Dernier article publié le mercredi 4 octobre 2017
Dernière brève publiée le mercredi 1er février 2017
Contacter votre
Contacter le
Site mieux vu avec FIREFOX
France Inter : l’autodestruction

L'actualité en 2542 brèves

brève précédente    brève suivante

France Inter : l’autodestruction


Communiqué SDJ - SNJ - SNJ-CGT Radio France

Jean-Luc Hees, le PDG de Radio France, annonce ce matin au Monde et sur France Inter qu’il "ne s’appelle pas Raymond Domenech" et qu’il congédie Stéphane Guillon. "L’humour ne doit pas être confisqué par de petits tyrans" a-t-il déclaré. "Je considère que cette tranche d’humour est un échec. Elle a montré une grande misère intellectuelle dont je ne m’accommode pas".

Elle a montré surtout beaucoup d’impertinence et d’indépendance…

Quelques minutes après, on apprend que le directeur de France Inter, Philippe Val, a envoyé une lettre recommandée à Didier Porte pour le licencier.

L’humoriste ne perd pas seulement sa chronique matinale, mais également sa participation au "Fou du roi", malgré les assurances que Philippe Val avait donné à Stéphane Bern.

Politique de la terre brûlée, irrespect des auditeurs, entreprise d’autodestruction… Jusqu’où cette direction veut-elle aller ?

Nous ne sommes pas l’équipe de France. Nous n’attendrons pas d’avoir touché le fond pour réagir.

Plus d’infos ici


Brève mise en ligne le 23 juin 2010