"Si tu ne partages pas la lutte,
 tu partageras la défaite" (Bertolt Brecht)
Le site de la Section Syndicale CGT de l'Adapei Papillons Blancs d'Alsace
Quoi de neuf chez nous?

Plan du site Archives du site Abonnement RSS
Outils CGT Playliste Mentions légales
Défouloir Massacre SPIP
Espace privé
2409835 visiteurs depuis le 01/11/2004
Dernier article publié le mercredi 4 octobre 2017
Dernière brève publiée le mercredi 1er février 2017
Contacter votre
Contacter le
Site mieux vu avec FIREFOX
Évacuation brutale des sans logis à la Courneuve

L'actualité en 2542 brèves

brève précédente    brève suivante

Évacuation brutale des sans logis à la Courneuve


Depuis le 8 juillet, plusieurs familles campaient au pied de la barre Balzac à la Courneuve, suite à leur expulsion et au refus des pouvoirs publics de leur fournir un relogement durable. Ce matin, leur campement a été dispersé par la police et près de 120 personnes ont été interpellées et conduites dans plusieurs commissariats de Seine Saint-Denis. le pouvoir ne connaît qu’une seule réponse : la répression.

Nouvel épisode de la stratégie gouvernementale de criminalisation du mouvement social, Jean-Baptiste Eyraud, porte-parole de l’association Droit au Logement (DAL), a été placé en garde à vue.

Cette opération est le fait de Christian Lambert, préfet récemment nommé par Nicolas Sarkozy pour "rétablir l’ordre dans le 93". Ancien patron du RAID, le Préfet Lambert souhaite visiblement appliquer ses méthodes de cow-boy dans la véritable guerre contre les pauvres qu’il a été chargé de mener et de mettre en scène.

Nous dénonçons la brutalité du gouvernement et de ses sbires qui, incapables de résoudre réellement les problèmes du logement, ont recours aux seules réponses qu’ils connaissent : la violence et la répression. Nous exigeons la libération immédiate de tous les interpellés et le relogement durable des familles expulsés.


Brève mise en ligne le 22 juillet 2010