"Si tu ne partages pas la lutte,
 tu partageras la défaite" (Bertolt Brecht)
Le site de la Section Syndicale CGT de l'Adapei Papillons Blancs d'Alsace
Quoi de neuf chez nous?

    Négociations Annuelles Obligatoires 2017

    Vous trouverez ci-dessous les revendications qui ont été défendues par les Organisations Syndicales CFE/CGC, CGT et FO lors de la réunion des Négociations Annuelles Obligatoires du mardi 17 octobre 2017. Ces revendications ont l’adhésion des représentants (...)

    Négociation sur l’harmonisation des statuts : DANGER !

    Nous avons appris que l’employeur a supprimé unilatéralement 6 jours de Congés Trimestriels à certainEs salariéEs. Les Organisations Syndicales CFDT, CFE/CGC, CGT et FO appellent l’ensemble des salariéEs à faire preuve de la plus grande vigilance et à nous signaler toutes (...)

Plan du site Archives du site Abonnement RSS
Outils CGT Playliste Mentions légales
Défouloir Massacre SPIP
Espace privé
2441759 visiteurs depuis le 01/11/2004
Dernier article publié le vendredi 10 novembre 2017
Dernière brève publiée le mercredi 1er février 2017
Contacter votre
Contacter le
Site mieux vu avec FIREFOX
Les mutuelles taxées, les assurés paieront

L'actualité en 2542 brèves

brève précédente    brève suivante

Les mutuelles taxées, les assurés paieront


Une nouvelle fois, les assurés vont être pénalisés et le droit à la santé pour tous dégradé.

Au nom de la lutte contre "les niches fiscales", le 31 août, le ministre du Budget, François Baroin a annoncé que le gouvernement voulait taxer à hauteur de 3,5% les assurances complémentaires de santé.

Inévitablement ce seront les assurés qui paieront la note.

Alors qu’en l’espace de quelques années, les dépenses de santé ont augmenté de 50% dans le budget des familles, cette décision du gouvernement ne peut que détruire encore un peu plus le droit à la santé pour tous.

Pour les assurés c’est une double sanction : par la sécurité sociale qui rembourse moins, par les mutuelles (en concurrence avec les assurances privées) qui vont augmenter, sans aucun doute, leurs tarifs.

Nous condamnons cette nouvelle attaque contre le droit à la santé pour tous.

Protéger le "bouclier fiscal" des plus riches s’attaquant au droit à la santé de la grande majorité de la population, telle est bien la politique de ce gouvernement !

Augmentation des cotisations, des assurances complémentaires, du forfait hospitalier, franchises médicales, déremboursement, ça suffit !

Mobilisons-nous pour imposer l’égalité, c’est-à-dire la gratuité des soins pour tous !


Brève mise en ligne le 3 septembre 2010