"Si tu ne partages pas la lutte,
 tu partageras la défaite" (Bertolt Brecht)
Le site de la Section Syndicale CGT de l'Adapei Papillons Blancs d'Alsace
Quoi de neuf chez nous?

    Négociations Annuelles Obligatoires 2017

    Vous trouverez ci-dessous les revendications qui ont été défendues par les Organisations Syndicales CFE/CGC, CGT et FO lors de la réunion des Négociations Annuelles Obligatoires du mardi 17 octobre 2017. Ces revendications ont l’adhésion des représentants (...)

    Négociation sur l’harmonisation des statuts : DANGER !

    Nous avons appris que l’employeur a supprimé unilatéralement 6 jours de Congés Trimestriels à certainEs salariéEs. Les Organisations Syndicales CFDT, CFE/CGC, CGT et FO appellent l’ensemble des salariéEs à faire preuve de la plus grande vigilance et à nous signaler toutes (...)

Plan du site Archives du site Abonnement RSS
Outils CGT Playliste Mentions légales
Défouloir Massacre SPIP
Espace privé
2440162 visiteurs depuis le 01/11/2004
Dernier article publié le vendredi 10 novembre 2017
Dernière brève publiée le mercredi 1er février 2017
Contacter votre
Contacter le
Site mieux vu avec FIREFOX
France Télévisions : un délégué syndical agressé physiquement par un cadre de la direction

L'actualité en 2542 brèves

brève précédente    brève suivante

France Télévisions : un délégué syndical agressé physiquement par un cadre de la direction


Jeudi 4 novembre à 11h le délégué syndical CGT de France 3 Île de France est convoqué pour un entretien préalable pour une sanction disciplinaire pouvant aller jusqu’au licenciement, pour avoir voulu faire respecter le droit de grève ce qui lui a valu une agression physique par un cadre de direction.

Le 20 octobre dernier, Jacques Rivière a été violemment agressé par le DRAP (délégué régional de l’antenne de proximité), qui l’a poussé et frappé d’un coup de pied. Dans un tract, la CGT de France Télévisions affirme que "quatre témoins directs étaient présents lors de l’agression. Le chef de centre, qui la conteste, tournait le dos à l’action au moment où le DRAP s’est jeté sur le délégué syndical." Jacques Rivière a fait constater le coup qu’il a reçu auprès du médecin du travail qui a déclaré un accident du travail. Il a aussi saisi l’inspecteur du travail et déposé une plainte au commissariat. Par la suite, le Directeur du Pôle Nord-Ouest ne s’est pas seulement limité à mettre en cause les faits, mais il s’est surtout employé à les déformer dans une tentative d’inverser les responsabilités. Ainsi, niant toute forme de discernement et d’arbitrage, il accuse le délégué syndical d’avoir lui-même agressé le DRAP ! Jacques Rivière est maintenant menacé de sanction disciplinaire pouvant aller jusqu’au licenciement.

Les trois syndicats CGT de France télévisions (SNRT, UCSA et SNJ-CGT) appellent les salariés de France télévisions a cesser le travail 59 minutes à partir de 11h le jeudi 4 novembre, heure à laquelle le délégué syndical est convoqué pour un entretien.


Brève mise en ligne le 3 novembre 2010