"Si tu ne partages pas la lutte,
 tu partageras la défaite" (Bertolt Brecht)
Le site de la Section Syndicale CGT de l'Adapei Papillons Blancs d'Alsace
Quoi de neuf chez nous?

Plan du site Archives du site Abonnement RSS
Outils CGT Playliste Mentions légales
Défouloir Massacre SPIP
Espace privé
2408646 visiteurs depuis le 01/11/2004
Dernier article publié le mercredi 4 octobre 2017
Dernière brève publiée le mercredi 1er février 2017
Contacter votre
Contacter le
Site mieux vu avec FIREFOX
Relaxe pour les défenseurs de l’hôpital de Carhaix

L'actualité en 2542 brèves

brève précédente    brève suivante

Relaxe pour les défenseurs de l’hôpital de Carhaix


Le 29 novembre, aura lieu, à Rennes, le procès en appel de 6 jeunes carhaisiens qui avaient participé à la défense de l’hôpital de Carhaix, menacé de fermeture.

Accusés de violences volontaires contre les gardes mobiles, ils avaient été relaxés, en février 2009, par le tribunal de Quimper, tant les charges étaient inconsistantes et les témoignages à charge fragiles.

Deux mois plus tard, le parquet faisait appel de cette décision.

Cet acharnement à l’égard de citoyens qui s’étaient mobilisés pour défendre le service public hospitalier montre à quel point le pouvoir veut criminaliser et punir ceux et celles qui résistent à la politique libérale qui s’attaque aux services publics, en particulier à l’hôpital public.

D’ailleurs, suite à cette lutte, de nombreux défenseurs de l’hôpital public ont été convoqués par la police ou suite à une plainte du député UMP de la 6e circonscription du Finistère.

Nous exprimons notre totale solidarité avec les six jeunes qui vont être rejugés en appel le 29 novembre.

Une seule décision s’impose : la confirmation de la relaxe.


Brève mise en ligne le 25 novembre 2010