"Si tu ne partages pas la lutte,
 tu partageras la défaite" (Bertolt Brecht)
Le site de la Section Syndicale CGT de l'Adapei Papillons Blancs d'Alsace
Quoi de neuf chez nous?

    Voeux 2018

    La section syndicale CGT de l’Adapei-Papillons Blancs d’Alsace vous présente ses meilleurs vœux de Liberté, d’Égalité, de Solidarité, de Justice et de Paix…

    Négociations Annuelles Obligatoires 2017

    Vous trouverez ci-dessous les revendications qui ont été défendues par les Organisations Syndicales CFE/CGC, CGT et FO lors de la réunion des Négociations Annuelles Obligatoires du mardi 17 octobre 2017. Ces revendications ont l’adhésion des représentants (...)

Plan du site Archives du site Abonnement RSS
Outils CGT Playliste Mentions légales
Défouloir Massacre SPIP
Espace privé
2461351 visiteurs depuis le 01/11/2004
Dernier article publié le jeudi 4 janvier 2018
Dernière brève publiée le mercredi 1er février 2017
Contacter votre
Contacter le
Site mieux vu avec FIREFOX
Bosch (Onet-le-Château, Aveyron) : l’intersyndicale met la pression pour les négociations salariales

L'actualité en 2542 brèves

brève précédente    brève suivante

Bosch (Onet-le-Château, Aveyron) : l’intersyndicale met la pression pour les négociations salariales


Hier 13 décembre à l’usine aveyronnaise du groupe Bosch, les salariés étaient appelés à l’action par une intersyndicale CGT, SUD, FO. Ils ont débrayé par roulement dans les différents secteurs de l’entreprise se relayant toutes les 4 heures, pour tenir un piquet de grève à l’entrée de l’usine.

Au cœur de ce conflit, les négociations annuelles obligatoires aux cours desquelles, hier matin au siège à Paris, la direction proposait une hausse des salaires de 2,2% pour 2011. Un taux que l’intersyndicale souhaite voir monter jusqu’à 4%, après aucune hausse en 2010 et 1% en 2009. Mais ce n’est pas le seul objet de contentieux. Les salariés revendiquent le paiement d’une participation à 1500€ (zéro actuellement) et de la journée de solidarité. Coté emploi, les syndicats revendiquent l’embauche des 50 intérimaires qui finissent leur contrat fin décembre.


Brève mise en ligne le 14 décembre 2010