"Si tu ne partages pas la lutte,
 tu partageras la défaite" (Bertolt Brecht)
Le site de la Section Syndicale CGT de l'Adapei Papillons Blancs d'Alsace
Quoi de neuf chez nous?

    Négociations Annuelles Obligatoires 2017

    Vous trouverez ci-dessous les revendications qui ont été défendues par les Organisations Syndicales CFE/CGC, CGT et FO lors de la réunion des Négociations Annuelles Obligatoires du mardi 17 octobre 2017. Ces revendications ont l’adhésion des représentants (...)

    Négociation sur l’harmonisation des statuts : DANGER !

    Nous avons appris que l’employeur a supprimé unilatéralement 6 jours de Congés Trimestriels à certainEs salariéEs. Les Organisations Syndicales CFDT, CFE/CGC, CGT et FO appellent l’ensemble des salariéEs à faire preuve de la plus grande vigilance et à nous signaler toutes (...)

Plan du site Archives du site Abonnement RSS
Outils CGT Playliste Mentions légales
Défouloir Massacre SPIP
Espace privé
2439383 visiteurs depuis le 01/11/2004
Dernier article publié le vendredi 10 novembre 2017
Dernière brève publiée le mercredi 1er février 2017
Contacter votre
Contacter le
Site mieux vu avec FIREFOX
Samedi 15 janvier : dans la rue, contre Loppsi 2

L'actualité en 2542 brèves

brève précédente    brève suivante

Samedi 15 janvier : dans la rue, contre Loppsi 2


Adopté par l’Assemblée nationale, le projet de loi Loppsi 2 passe en dernière lecture au Sénat le 18 janvier.

L’intitulé de ce projet de loi est déjà tout un programme : "Loi d’Orientation et de Programmation pour la Performance de la Sécuritaire Intérieure".

Il s’agit d’une énième loi sécuritaire et liberticide d’un pouvoir qui veut étouffer les exigences sociales par une répression tout azimut.

Ce projet cible explicitement les pauvres, les précaires, les jeunes, les militants, les internautes, notamment.

Dans tous les domaines évoqués par ce texte, il s’agit de surveiller, punir et renforcer toujours plus la répression.

Il généralise le fichage et la vidéo-surveillance, rebaptisée "vidéo protection", entre autre aux abords des entreprises et le long des manifestations.

Il permet l’expulsion des squatteurs, la destruction d’habitats hors norme, sans avoir besoin de l’autorisation du propriétaire et en-dehors de toute décision de justice.

Loppsi 2 c’est aussi un contrôle renforcé des prestations sociales obligeant les travailleurs sociaux à faire de la délation, le couvre-feu pour les mineurs de moins de 13 ans, la comparution immédiate pour les mineurs, le bracelet électronique pour les sans-papiers sur décision administrative.

Cette loi liberticide est bien à l’image de ce gouvernement qui détruit les droits sociaux à coup de réformes libérales et qui veut juguler toute contestation de son pouvoir et de l’ordre établi.

Plusieurs manifestations et rassemblement unitaires sont prévues dans toute la France le 15 janvier contre le projet de loi Loppsi 2.


Brève mise en ligne le 14 janvier 2011