"Si tu ne partages pas la lutte,
 tu partageras la défaite" (Bertolt Brecht)
Le site de la Section Syndicale CGT de l'Adapei Papillons Blancs d'Alsace
Quoi de neuf chez nous?

    Voeux 2018

    La section syndicale CGT de l’Adapei-Papillons Blancs d’Alsace vous présente ses meilleurs vœux de Liberté, d’Égalité, de Solidarité, de Justice et de Paix…

    Négociations Annuelles Obligatoires 2017

    Vous trouverez ci-dessous les revendications qui ont été défendues par les Organisations Syndicales CFE/CGC, CGT et FO lors de la réunion des Négociations Annuelles Obligatoires du mardi 17 octobre 2017. Ces revendications ont l’adhésion des représentants (...)

Plan du site Archives du site Abonnement RSS
Outils CGT Playliste Mentions légales
Défouloir Massacre SPIP
Espace privé
2490361 visiteurs depuis le 01/11/2004
Dernier article publié le lundi 5 février 2018
Dernière brève publiée le mercredi 1er février 2017
Contacter votre
Contacter le
Site mieux vu avec FIREFOX
Assystem (sous-traitance Airbus) : ingénieurs en grève pour les salaires

L'actualité en 2542 brèves

brève précédente    brève suivante

Assystem (sous-traitance Airbus) : ingénieurs en grève pour les salaires


C’est devant la porte de leur principal donneur d’ordre que 200 salariés de cette société de services en ingénierie informatique ont mené hier jeudi leur première action de grève avec un distribution de tracts à l’appel de leurs syndicats, dont la CGT. Voilà 5 ans qu’ils n’ont eu aucun augmentation générale et cette année leur direction n’entend leur proposer que 2% pour 50% des salariés.

Les grévistes dénoncent des négociations annuelles obligatoires au rabais et revendiquent une augmentation générale de 4%, une prime de 500€, l’adaptation des coefficients à la réalité des postes et la mise en place d’un entretien annuel sur les salaires.

Ces salariés, ingénieurs pour beaucoup, déplorent l’absence de déroulement de carrière et de reconnaissance de leurs qualifications qui génèrent un turn-over important. Pour Gilles Laffont, délégué CGT, "le turn-over est un vrai problème. Il a été jusqu’à 22 % en 2008".

Autre sujet d’inquiétude : les rumeurs persistantes de délocalisation et de transferts de technologie, vers l’Inde notamment.


Brève mise en ligne le 25 février 2011