"Si tu ne partages pas la lutte,
 tu partageras la défaite" (Bertolt Brecht)
Le site de la Section Syndicale CGT de l'Adapei Papillons Blancs d'Alsace
Quoi de neuf chez nous?

    Négociations Annuelles Obligatoires 2017

    Vous trouverez ci-dessous les revendications qui ont été défendues par les Organisations Syndicales CFE/CGC, CGT et FO lors de la réunion des Négociations Annuelles Obligatoires du mardi 17 octobre 2017. Ces revendications ont l’adhésion des représentants (...)

    Négociation sur l’harmonisation des statuts : DANGER !

    Nous avons appris que l’employeur a supprimé unilatéralement 6 jours de Congés Trimestriels à certainEs salariéEs. Les Organisations Syndicales CFDT, CFE/CGC, CGT et FO appellent l’ensemble des salariéEs à faire preuve de la plus grande vigilance et à nous signaler toutes (...)

Plan du site Archives du site Abonnement RSS
Outils CGT Playliste Mentions légales
Défouloir Massacre SPIP
Espace privé
2438954 visiteurs depuis le 01/11/2004
Dernier article publié le vendredi 10 novembre 2017
Dernière brève publiée le mercredi 1er février 2017
Contacter votre
Contacter le
Site mieux vu avec FIREFOX
"Un pays, une école, un avenir" : tous mobilisés le 19 mars !

L'actualité en 2542 brèves

brève précédente    brève suivante

"Un pays, une école, un avenir" : tous mobilisés le 19 mars !


Le collectif "Un pays, une école, un avenir" regroupant 25 organisations dont les syndicats des personnels de l ‘Education nationale (parmi eux la Ferc-CGT), les parents d’élèves, les jeunes lycéens et étudiants et associations appelle à une journée nationale d’action déclinée dans chaque académie le samedi 19 mars.

Dans un communiqué la fédération CGT de l’Education, de la Recherche et de la Culture estime que "toucher à l’école, c’est toucher l’émancipation, l’espoir d’un avenir meilleur, par une intégration socio économique réussie, de centaine de milliers de jeunes. C’est également priver le pays des richesses futures que représentent des classes d’âge éduquées et qualifiées." Depuis 5 ans ce sont près de 80000 emplois dans l’éducation (tous personnels confondus) qui ont été supprimés dont 16500 en septembre 2011.

La FERC-CGT rappelle que "pourtant, il y aura à la rentrée 61000 élèves supplémentaires (effet du baby boum de 2000). Le travail de sape s’est fait lentement :
- En supprimant des classes et en gonflant progressivement les effectifs par classe. (De 24 Élèves par classes il y a 20 ans, on est passé à 28 il y a 10 ans, puis à 30 et + actuellement) ;
- En réduisant toutes les offres de formations ; -En supprimant des filières dans les lycées professionnels et technologiques (réformes des filières STI) ;
- En réduisant la durée des cursus de formation (Bac Professionnel par exemple) ;
- En réduisant les heures d’enseignement. (En français, mathématiques, disciplines artistiques…).

Les organisations à l’initiative de cet appel :

AFL - Cé - CEMEA - CRAP-Cahiers pédagogiques - EEDF - FAEN - FCPE - FEP-CFDT - FERC-CGT - FGPEP - FIDL - FOEVEN - Les FRANCAS - FSU - GFEN - ICEM-pédagogie Freinet - JPA - La Ligue de l’Enseignement - Fédération Léo Lagrange - OCCE - SGEN-CFDT - SUD Education - UNEF - UNL - UNSA Education.


Brève mise en ligne le 4 mars 2011