"Si tu ne partages pas la lutte,
 tu partageras la défaite" (Bertolt Brecht)
Le site de la Section Syndicale CGT de l'Adapei Papillons Blancs d'Alsace
Quoi de neuf chez nous?

Plan du site Archives du site Abonnement RSS
Outils CGT Playliste Mentions légales
Défouloir Massacre SPIP
Espace privé
2406667 visiteurs depuis le 01/11/2004
Dernier article publié le mercredi 4 octobre 2017
Dernière brève publiée le mercredi 1er février 2017
Contacter votre
Contacter le
Site mieux vu avec FIREFOX
Expulsions et logements hors de prix : le 12 mars, manifestations partout en France

L'actualité en 2542 brèves

brève précédente    brève suivante

Expulsions et logements hors de prix : le 12 mars, manifestations partout en France


La CGT en convergence avec des organisations syndicales, associations, partis politiques, appelle à participer aux manifestations qui auront lieu partout en France le 12 mars "pour l’arrêt des expulsions, contre le logement cher, pour la création massive de logements sociaux".

Pour la CGT, l’envolée des décisions d’expulsion, la progression du mal-logement sont des facettes d’une crise du logement qui s’aggrave et s’amplifie. Cette crise touche en premier les personnes les plus fragilisées mais s’étend aussi chez les salariés, et pas seulement les plus précaires. L’accès et le maintien au logement, sont indissociables de l’emploi et du revenu. La faiblesse des salaires et des pensions, le coût des dépenses incompressibles qui ne cessent d’augmenter, l’envol du niveau des prix de l’immobilier et des loyers rendent de plus en plus difficile la possibilité pour les salariés de se maintenir dans leur logement, d’en changer ou de pouvoir y accéder.

Le logement social soutient l’économie du pays, sous forme d’investissement et d’emplois non délocalisables, autant au moins que ne le font les activités financées par des prêts bancaires. Un million de logements à produire, c’est en corollaire des centaines de milliers d’emplois qualifiés pour satisfaire un besoin de constructions conformes aux normes actuelles en matière de développement durable et qui sont autant de réponses à la montée du chômage.

Pour la CGT, le 12 mars constitue une étape d’un puissant mouvement social à créer, en convergence et dans le respect des identités des associations, des organisations syndicales, des partis politiques.


Brève mise en ligne le 7 mars 2011