"Si tu ne partages pas la lutte,
 tu partageras la défaite" (Bertolt Brecht)
Le site de la Section Syndicale CGT de l'Adapei Papillons Blancs d'Alsace
Quoi de neuf chez nous?

Plan du site Archives du site Abonnement RSS
Outils CGT Playliste Mentions légales
Défouloir Massacre SPIP
Espace privé
2411646 visiteurs depuis le 01/11/2004
Dernier article publié le mercredi 4 octobre 2017
Dernière brève publiée le mercredi 1er février 2017
Contacter votre
Contacter le
Site mieux vu avec FIREFOX
Personnels éducatifs et sociaux : pour une reconnaissance des qualifications

L'actualité en 2542 brèves

brève précédente    brève suivante

Personnels éducatifs et sociaux : pour une reconnaissance des qualifications


Les organisations syndicales CGT Services publics, CFDT, FAPT, UNSA, CFTC, FSU, Solidaires et CGC appellent l’ensemble des personnels sociaux et éducatifs à se mobiliser par des manifestations et rassemblements dans chaque département et à Paris le 16 mars pour exiger une reconnaissance des qualifications des personnels éducatifs et sociaux, et une revalorisation salariale en catégorie A.

Communiqué commun des 8 organisations syndicales

Dans le cadre de la réforme catégorie B, les organisations syndicales demandent, pour les personnels éducatifs et sociaux, le passage en catégorie A.

Dans le cadre imposé du Nouvel Espace Statutaire (NES) des catégories B, les propositions du Ministère et des employeurs sont inacceptables et s’imposeront aux trois versants de la Fonction Publique. Elles restent très en deçà des exigences de requalification et d’intégration en catégorie A, revendiquées par l’ensemble des personnels éducatifs et sociaux.

Le gouvernement impose :
- un cadre d’emploi sur trois grades, avec deux niveaux de recrutement (Bac et bac+2),
- un allongement de carrière (de 22 ans à 33 ans),
- un espace indiciaire masquant une baisse du traitement et des salaires sur l’ensemble de la carrière (jusqu’à 210€ par mois) et une perte cumulée sur la carrière allant jusqu’à 35000€ !
- un déroulement de carrière bloqué par des ratios et des quotas liés au mérite.

Le Conseil supérieur de la fonction publique territoriale examinera le 16 mars prochain les décrets concernant la filière sociale. Les organisations syndicales appellent l’ensemble des personnels éducatifs et sociaux de la Fonction Publique Territoriale, Etat et Hospitalière à une mobilisation pour exiger l’abandon de ces projets et la revalorisation en catégorie A des Educateurs Spécialisés, Assistants Sociaux, Conseillères en Economie Sociale et Familiale, Educateurs de jeunes Enfants et en A plus pour l’Encadrement.

Les organisations syndicales exigent une grille correspondante à leur qualification et à leur niveau de responsabilité. Seuls le cadre A et la grille indiciaire (349 – 783 INM, 379 à 966 indices bruts) répondent à cette revendication.

Les professionnels sociaux et éducatifs sont les acteurs indispensables de la cohésion sociale et absorbent au quotidien les difficultés des publics les plus exclus. S’obstiner et continuer à ne pas répondre aux revendications légitimes serait une marque de mépris pour l’ensemble de ces agents. Nous sommes un maillon indispensable de la cohésion sociale, mais pas à n’importe quel prix.


Brève mise en ligne le 15 mars 2011