"Si tu ne partages pas la lutte,
 tu partageras la défaite" (Bertolt Brecht)
Le site de la Section Syndicale CGT de l'Adapei Papillons Blancs d'Alsace
Quoi de neuf chez nous?

Plan du site Archives du site Abonnement RSS
Outils CGT Playliste Mentions légales
Défouloir Massacre SPIP
Espace privé
2407033 visiteurs depuis le 01/11/2004
Dernier article publié le mercredi 4 octobre 2017
Dernière brève publiée le mercredi 1er février 2017
Contacter votre
Contacter le
Site mieux vu avec FIREFOX
Les Carrefour en grève !

L'actualité en 2542 brèves

brève précédente    brève suivante

Les Carrefour en grève !


A Carrefour, il n’y a que les actionnaires qui “positivent” !

Le cas de Carrefour est un condensé des contradictions du capitalisme, des destructions qu’engendre ce système et de l’enjeu que constitue la mobilisation des travailleurs.

En effet, face à la nécessité de satisfaire aux critères de rentabilité des actionnaires et à une concurrence globale accrue, les dirigeants du groupe Carrefour sont dans l’obligation de mener une véritable guerre sociale rampante contre leurs salariés : réduction des effectifs (les syndicats dénombrent 10000 suppressions d’emplois en 5 ans), dégradation des conditions d’emplois (avec l’aggravation des conditions de travail de nuit), une pression accrue sur les travailleurs provoquant un stress continu, une remise en cause des maigres acquis sociaux…

Cela se combine avec de la scission du groupe (dont fait parti l’enseigne discount Dia), une opération dont la seule raison d’être est de dégager des produits financiers pour les actionnaires (dont le milliardaire B.Arnault ou le fond de pension Colony) et qui ne peut qu’aboutir à de nouveaux reculs sociaux.

Afin de mettre en échec la déshumanisation croissante de leurs vies et avancer pour des conditions de travail dignes, les salariés de Carrefour se sont mobilisés à plusieurs reprises en France… et en Europe : grève en Belgique en février 2010 contre les licenciements, grève en avril 2010 en France et en Belgique…

A l’appel de l’intersyndicale FO-CGT-CFDT, les travailleurs de Carrefour se sont mis en grève ce week-end pour obtenir des revalorisations salariales qui ne réduisent pas leur pouvoir d’achat, l’amélioration des conditions de travail et la fin du projet de scission du groupe Carrefour. Indéniablement, ce mouvement a été un succès malgré une manœuvre de dernière minute de la direction promettant une négociation ce mercredi. Après cette journée, les travailleurs de Carrefour ont amélioré leur position mais la confrontation n’est pas finie.


Brève mise en ligne le 11 avril 2011