"Si tu ne partages pas la lutte,
 tu partageras la défaite" (Bertolt Brecht)
Le site de la Section Syndicale CGT de l'Adapei Papillons Blancs d'Alsace
Quoi de neuf chez nous?

Plan du site Archives du site Abonnement RSS
Outils CGT Playliste Mentions légales
Défouloir Massacre SPIP
Espace privé
2411284 visiteurs depuis le 01/11/2004
Dernier article publié le mercredi 4 octobre 2017
Dernière brève publiée le mercredi 1er février 2017
Contacter votre
Contacter le
Site mieux vu avec FIREFOX
IBM Montpellier : la CGT obtient 60% des voix et 72,22 % des sièges

L'actualité en 2542 brèves

brève précédente    brève suivante

IBM Montpellier : la CGT obtient 60% des voix et 72,22 % des sièges


Le 18 avril 2011, avaient lieu les élections professionnelles pour le renouvellement du Comité d’Etablissement et des Délégués du Personnel d’IBM Montpellier.

Ces élections ont été marquées par une forte participation au vote (77,76 % des 980 inscrits) et 76,84 % des suffrages valablement exprimés (résultats relatifs à l’élection des titulaires CE)

Alors que sept organisations syndicales présentaient des candidats, la CGT obtient en moyenne 60 % des voix. Pour l’élection des titulaires du comité d’établissement, élection de référence permettant de mesurer la représentativité syndicale, la CGT obtient même 60,69 % des suffrages valablement exprimés (1,33 % de mieux par rapport aux élections professionnelles de 2009).

La CGT a de nouveau 6 sièges sur 8 tant pour les titulaires que pour les suppléants au comité d’établissement, et 7 élus sur 10 tant pour les délégués du personnel titulaires que pour les suppléants, soit, au total, 72,22 % des mandats électifs.

Alors que les missions du site IBM de Montpellier évoluent, que le nombre d’ingénieurs et cadres est en constante progression (73,57 % en 2011), que le personnel est constamment rajeuni par de nouveaux arrivants sur de nouveaux métiers, la CGT a encore progressé dans l’établissement d’IBM Montpellier.

Ces résultats ne doivent rien au hasard : dans un contexte de crise économique, de montée du chômage, de baisse du pouvoir d’achat et d’inquiétudes concernant l’avenir de la prévoyance, ils confirment la confiance que le personnel d’IBM Montpellier accorde aussi bien à la pratique syndicale de l’équipe militante de la CGT, qu’aux positions de la CGT face aux patrons d’IBM, au MEDEF et au gouvernement.


Brève mise en ligne le 19 avril 2011