"Si tu ne partages pas la lutte,
 tu partageras la défaite" (Bertolt Brecht)
Le site de la Section Syndicale CGT de l'Adapei Papillons Blancs d'Alsace
Quoi de neuf chez nous?

    Négociations Annuelles Obligatoires 2017

    Vous trouverez ci-dessous les revendications qui ont été défendues par les Organisations Syndicales CFE/CGC, CGT et FO lors de la réunion des Négociations Annuelles Obligatoires du mardi 17 octobre 2017. Ces revendications ont l’adhésion des représentants (...)

    Négociation sur l’harmonisation des statuts : DANGER !

    Nous avons appris que l’employeur a supprimé unilatéralement 6 jours de Congés Trimestriels à certainEs salariéEs. Les Organisations Syndicales CFDT, CFE/CGC, CGT et FO appellent l’ensemble des salariéEs à faire preuve de la plus grande vigilance et à nous signaler toutes (...)

Plan du site Archives du site Abonnement RSS
Outils CGT Playliste Mentions légales
Défouloir Massacre SPIP
Espace privé
2442171 visiteurs depuis le 01/11/2004
Dernier article publié le vendredi 10 novembre 2017
Dernière brève publiée le mercredi 1er février 2017
Contacter votre
Contacter le
Site mieux vu avec FIREFOX
Sanofi-Aventis : la CGT interpelle les actionnaires sur la stratégie du groupe

L'actualité en 2542 brèves

brève précédente    brève suivante

Sanofi-Aventis : la CGT interpelle les actionnaires sur la stratégie du groupe


Vendredi 6 mai, les salariés de Sanofi-Aventis se sont rassemblés à l’appel de la CGT à Porte Maillot pour distribuer des tracts.

Dans leur tract les salariés exigent un changement de stratégie du groupe. Ils dénoncent le troisième plan social dans l’entreprise depuis 2006, avec près de 3000 emplois perdus, et ils dénoncent que cette année, en France, environ 1500 postes seront supprimés.

C’est en essayant d’interpeller les participants de l’assemblée générale des actionnaires qu’ils ont été brutalisés par la police.

Le représentant de la CGT, Thierry Bodin, affirme : "En 2010, Sanofi a affiché un résultat net de 9,2 milliards d’€. Et en cinq ans, les dividendes ont bondi de 64%. En 2005, les actionnaires se contentaient de prélever 2 milliards d’€ de dividendes. Cette année, ils vont s’octroyer au moins 3,25 milliards. Pendant ce temps, on a perdu 3000 emplois depuis 2008 et 1500 à venir. On voit bien les conséquences négatives qu’a cette politique sur l’emploi."

Sanofi-Aventis, qui emploie 27000 personnes dans l’Hexagone, dont 4250 dans la chimie fine, a dégagé en 2010 un bénéfice net consolidé de 5,5 milliards d’€. Le groupe continue à se restructurer au niveau européen après des réorganisations déjà engagées en France et aux Etats-Unis (1700 emplois).

En France, les restructurations ont touché le secteur de la visite médicale, mais aussi la chimie et la recherche.


Brève mise en ligne le 9 mai 2011