"Si tu ne partages pas la lutte,
 tu partageras la défaite" (Bertolt Brecht)
Le site de la Section Syndicale CGT de l'Adapei Papillons Blancs d'Alsace
Quoi de neuf chez nous?

Plan du site Archives du site Abonnement RSS
Outils CGT Playliste Mentions légales
Défouloir Massacre SPIP
Espace privé
2412323 visiteurs depuis le 01/11/2004
Dernier article publié le mercredi 4 octobre 2017
Dernière brève publiée le mercredi 1er février 2017
Contacter votre
Contacter le
Site mieux vu avec FIREFOX
MAF Roda et Nutribio (Montauban) : des conflits et des acquis

L'actualité en 2542 brèves

brève précédente    brève suivante

MAF Roda et Nutribio (Montauban) : des conflits et des acquis


Après 3 semaines de grève, maintes péripéties, dont une assignation devant le tribunal de la part de la direction, Les salariés de MAF RODA ont repris leur travail au terme d’un conflit couronné de succès.

Ils ont gagné :
- une augmentation des salaires de 4% versés pour la moitié au 1er mai l’autre au 1er juin 2011, et l’engagement de négocier une part d’augmentation générale des salaires en 2012, et non plus uniquement au mérite comme cela se faisait jusqu’à maintenant ;
- une prime dite de motivation atelier de 150€ pour chaque salarié a temps plein et la moitié pour les temps partiels ;
- la création d’un CHSCT ;
- le calcul des jours payés en jours ouvrés et non en jours ouvrables comme avant ;
- l’embauche d’un CDD ;
- la mise en place d’un plan de formation ;
- deux bleus de travail gratuits par an ;
- le maintien de tous les avantages, à l’exception des chèques restaurants pour la période de grève, et de la prime assiduité du mois de mai (soit 15€) ;
- une prime forfaitaire de 525€ brut pour chaque salarié en grève, l’échelonnement des jours de grève restants sur une période de 4 à 6 mois.

Les salariés grévistes, l’union départementale CGT, les élus CGT MAF RODA, se sont félicités dans un communiqué de cette victoire et remercient tous ceux et toutes celles qui leur ont apporté leur soutien pendant leur conflit d’une dignité exemplaire. Ils souhaitent maintenant "retrouver la sérénité et travailler dans des conditions dignes et décentes ce dont la direction s’est engagée."

A noter que dans la même localité de Montauban, les salariés et le syndicat CGT de Nutribio mènent aussi une grève depuis plusieurs jours. Il demandent une augmentation générale des salaires de 9%. La direction propose 2,2% dans le cadre des NAO (Négociations Annuelles Obligatoires).


Brève mise en ligne le 26 mai 2011