"Si tu ne partages pas la lutte,
 tu partageras la défaite" (Bertolt Brecht)
Le site de la Section Syndicale CGT de l'Adapei Papillons Blancs d'Alsace
Quoi de neuf chez nous?

Plan du site Archives du site Abonnement RSS
Outils CGT Playliste Mentions légales
Défouloir Massacre SPIP
Espace privé
2411596 visiteurs depuis le 01/11/2004
Dernier article publié le mercredi 4 octobre 2017
Dernière brève publiée le mercredi 1er février 2017
Contacter votre
Contacter le
Site mieux vu avec FIREFOX
Polyclinique Médipôle de Cabestany : 66% de grévistes et une victoire

L'actualité en 2542 brèves

brève précédente    brève suivante

Polyclinique Médipôle de Cabestany : 66% de grévistes et une victoire


Les salariés de la "Polyclinique Médipôle" à Cabestany (agglomération de Perpignan), en grève depuis le 15 juin, ont voté, le 23 juin, la reprise du travail après avoir obtenu des augmentations de salaires.

C’est la provocation de trop du patronat qui a fait réagir les salariéEs par la grève subite et massive.

Après 0% d’augmentation du point en 2008 et 2009, 2% en 2010, la direction proposait pour 2011, moins 229000€ de participation !!! Les salariés ont découvert la réalité de stratégie du groupe Médipôle Sud Santé qui annonce d’énormes ambitions de développement en rachetant de nouveaux établissement (Nîmes et Avignon), mais veut payer ses salarié-es au rabais en leur en demandant toujours plus, alors que ce sont eux qui créent les richesses par leur travail !

Devant la colère des salariéEs, le groupe a retrouvé 210000€ de participation, mais cela a conforté les salariéEs que les primes restent des rémunérations aléatoires !

La solidarité et la grande détermination de plus de 300 grévistes pendant ces 9 jours, ont permis d’imposer des avancées salariales :
- 2% d’augmentation de salaire en 2011 : une augmentation de la valeur du point de 1,5% au 1er juillet, à laquelle s’ajoutera celle des négociations nationales de la Fédération de l’Hospitalisation privée à 0,5% au 1er décembre 2011 lié à l’accord de branche.
- 20% d’augmentation de prime : 10 % d’augmentation au 1er juillet, et 10% au 1er décembre 2011 pour la prime des dimanches et fériés distribuée de façon égalitaire à l’ensemble des salariés.
- La restitution des sommes "primes de participation" 2011 : 210000€ de participation à répartir entre toutes et tous les salarié-es
- Négociation de reprise : 1 jours de grève sur le compte de l’employeur, 4 jours en grève et 4 jours à récupérer jusqu’à fin décembre.

Bien qu’insuffisantes, ces premières avancées significatives sont un premier succès pour les salariés qui en appellera d’autres.


Brève mise en ligne le 27 juin 2011