"Si tu ne partages pas la lutte,
 tu partageras la défaite" (Bertolt Brecht)
Le site de la Section Syndicale CGT de l'Adapei Papillons Blancs d'Alsace
Quoi de neuf chez nous?

    Négociations Annuelles Obligatoires 2017

    Vous trouverez ci-dessous les revendications qui ont été défendues par les Organisations Syndicales CFE/CGC, CGT et FO lors de la réunion des Négociations Annuelles Obligatoires du mardi 17 octobre 2017. Ces revendications ont l’adhésion des représentants (...)

    Négociation sur l’harmonisation des statuts : DANGER !

    Nous avons appris que l’employeur a supprimé unilatéralement 6 jours de Congés Trimestriels à certainEs salariéEs. Les Organisations Syndicales CFDT, CFE/CGC, CGT et FO appellent l’ensemble des salariéEs à faire preuve de la plus grande vigilance et à nous signaler toutes (...)

Plan du site Archives du site Abonnement RSS
Outils CGT Playliste Mentions légales
Défouloir Massacre SPIP
Espace privé
2439778 visiteurs depuis le 01/11/2004
Dernier article publié le vendredi 10 novembre 2017
Dernière brève publiée le mercredi 1er février 2017
Contacter votre
Contacter le
Site mieux vu avec FIREFOX
Conférence de presse de rentrée de la CGT : face à la crise, la mobilisation s’impose

L'actualité en 2542 brèves

brève précédente    brève suivante

Conférence de presse de rentrée de la CGT : face à la crise, la mobilisation s’impose


Lors de la conférence de presse de rentrée de la CGT, Bernard Thibault a fait un tour d’horizon de la politique économique et sociale du gouvernement à qui il a attribué un "triple zéro" plutôt que le fameux "Triple A " décerné par les agences de notation.

Il a également démenti les propos du gouvernement qui depuis des mois veut accréditer l’idée que les effets de la crise financière de 2008 sont derrière nous. "Les événements de ces dernières semaines, en France comme au plan international, apportent un cinglant démenti"assure Bernard Thibault qui était entouré de plusieurs dirigeants de la CGT (Marie Laurence Bertrand, Yannick Malenfant, Agnès Naton et Nadine Prigent).

"Aujourd’hui, la récession pointe faute de demande entravée par le chômage et la baisse du pouvoir d’achat. C’est bien le partage défavorable des richesses au détriment des salariés qui a été le facteur fondamental qui a déclenché la crise qui sévit dans le monde depuis 2007.

Le rôle du syndicalisme dans la période est de défendre pied à pied les intérêts quotidiens des salariés à tous les niveaux d’intervention. Le monde ne s’arrête pas de tourner parce qu’il y a des élections présidentielles dans 9 mois."

Bernard Thibault a a annoncé que la CGT allait mettre en avant "une série de 10 exigences pour cette rentrée qui seront autant d’axes de campagne dans les entreprises, les professions, les territoires."

Il a enfin annoncé qu’à l’unanimité de ses organisations professionnelles et départementales, la CGT s’était prononcé le 25 août "pour que l’intersyndicale s’oriente sur l’organisation d’une journée de mobilisation interprofessionnelle au début octobre avec l’organisation de manifestations et la mise en débat de grèves décidées dans les entreprises avec les salariés."

Cliquez ici pour voir la conférence de presse en vidéo


Brève mise en ligne le 26 août 2011